POLITIQUE
23/03/2018 05:43 EDT | Actualisé 26/03/2018 16:09 EDT

Valérie Plante rencontrera Projet Baseball Montréal pour parler d'un stade et des Expos

Le retour du baseball n'est pas mort.

Olivier Robichaud

Le projet de retour des Expos à Montréal n'est pas mort. La mairesse Valérie Plante rencontrera bientôt Projet Baseball Montréal, qui tente d'obtenir un nouveau stade et une nouvelle concession de la Major League Baseball.

La planète baseball s'active autour du Stade olympique de Montréal depuis quelques jours, à l'approche des matchs préparatoires des Blue Jays de Toronto. Alors que la vente de billets est moins importante que par les années passées, la question d'un retour éventuel des Expos dans la métropole continue de se poser.

Questionné à ce sujet, le cabinet de la mairesse confirme que la première magistrate parlera de baseball avec le promoteur.

«Des gens dans notre équipe sont en contact avec les promoteurs et la mairesse rencontrera les responsables prochainement», indique l'attachée de presse de Mme Plante.

Le HuffPost Québec n'a pas réussi à joindre Warren Cromartie, président du groupe Projet Baseball Montréal.

La planète baseball en attente

Cette nouvelle a de quoi réjouir les amateurs. Selon Maxime Lamarche, président de Baseball Québec, le monde du baseball québécois attend de connaître les intentions de Mme Plante pour avancer dans le dossier du retour des Expos.

«Tout le monde a pris un pas en arrière pour analyser comment ça se passe avant de jouer nos prochaines cartes», affirme-t-il.

M. Lamarche estime que le projet a reçu un certain coup avec la défaite électorale de Denis Coderre, un «porte-parole extraordinaire pour le baseball». Il dit toutefois que le succès du projet des Expos ne dépendait pas de l'ancien maire.

Valérie Plante a montré beaucoup moins d'enthousiasme que son prédécesseur pour l'idée d'une équipe et d'un stade de baseball. Elle a promis de tenir un référendum avant d'injecter de l'argent public dans un stade.

À ce sujet, le cabinet de Mme Plante montre une certaine réserve.

«Nous attendrons de voir où est rendu le projet lors de la rencontre [avec Projet Baseball Montréal], mais comme la mairesses l'a toujours dit, elle est ouverte à ce projet. Il est donc trop tôt pour parler d'un référendum», indique son attachée.

Le Stade se fait une beauté pour le baseball

Parallèlement aux discussions entre la Ville et Projet Baseball Montréal, le Stade olympique se prépare aussi à un retour éventuel des Expos. Jeudi, la Société du Parc olympique a renommé sa loge corporative, le Club du receveur, en l'honneur de Gary Carter, célèbre receveur des Expos qui est décédé en 2012. Le décor du lieu a été revu en conséquence.

Olivier Robichaud

«Les protagonistes du retour du baseball indiquent qu'ils ont besoin d'un nouveau stade. Moi, j'ai toujours dit publiquement qu'ils ont besoin du Stade olympique avant, pendant et après le retour des Expos. Avant pour illustrer la popularité du baseball avec les matchs présaison, pendant parce qu'ils peuvent avoir une concession sans que le nouveau stade soit prêt, et après pour des matchs de séries éliminatoires», affirme le président-directeur général du Parc olympique, Michel Labrecque.

Les Blue Jays joueront leurs matchs de présaison au Stade olympique les 26 et 27 mars. La vente de billets est toutefois moins importante que l'an dernier. Environ 50 000 billets ont été vendus pour les deux matchs, contre plus de 100 000 l'an dernier.

Selon Jacques Aubé, chef d'exploitation d'evenko, le fait que les matchs ont lieu en semaine plutôt qu'en fin de semaine explique la différence.