NOUVELLES
21/03/2018 21:27 EDT | Actualisé 21/03/2018 21:27 EDT

La police d'Edmonton dépose 460 accusations contre 34 adolescents

La police a dévoilé des images d'un adolescent frappant du pied une femme en la faisant débouler une série de marches.

THE CANADIAN PRESS/HO, Edmonton Police Service *MANDATORY CREDIT*

La police d'Edmonton a déposé 460 accusations contre 34 adolescents à la suite d'une vague de crimes violents dans des gares, des centres commerciaux et des centres récréatifs.

Dans un dossier, la police a dévoilé des images d'un adolescent frappant du pied une femme en la faisant débouler une série de marches. La femme a subi plusieurs lésions internes.

Les enquêteurs ont indiqué que dans une autre affaire, des adolescents ont utilisé les médias sociaux pour un rassemblement éclair au cours duquel ils ont attaqué deux garçons.

Les 34 jeunes accusés sont âgés de 13 à 18 ans et les crimes allégués remontent jusqu'en janvier 2017.

Les accusations incluent des voies de fait graves, des vols et des infractions reliées aux armes.

Le porte-parole Tom Pallas a affirmé que les suspects avaient fait de nombreuses victimes dans la ville.

«Les policiers ont répondu à près de 90 événements criminels impliquant 66 plaignants, dont certains sont désormais aux prises avec de très graves blessures internes et au visage», a-t-il indiqué mercredi par communiqué.

Les enquêteurs estiment que 12 suspects parmi les 34 accusés ont été impliqués dans la majorité des crimes.

«Plusieurs de ces individus ont été arrêtés, sont passés dans le système de justice et ont été de nouveau arrêtés par nos agents, après avoir été libérés sous caution, dans certains cas en l'espace de quelques heures», a affirmé M. Pallas.

Les accusés ne peuvent pas être identifiés étant donné qu'ils sont âgés de moins de 18 ans ou l'étaient au moment des faits allégués.