POLITIQUE
21/03/2018 11:49 EDT | Actualisé 21/03/2018 11:49 EDT

Ottawa s'attaque aux véhicules sans phares allumés dans l'obscurité

Une nouvelle norme viendra mettre fin à ce fléau.

Getty Images

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a présenté mercredi une nouvelle norme de sécurité sur l'éclairage des véhicules, estimant que les véhicules fantômes sont un véritable fléau et un risque pour la sécurité sur les routes canadiennes.

Cette norme stipule que tous les véhicules neufs vendus au Canada à compter de 2021 devront être visibles dans des conditions de faible luminosité.

Cela exigera des constructeurs qu'ils fabriquent des véhicules équipés de dispositifs répondant aux nouvelles normes.

Les véhicules devront être équipés de l'un des dispositifs suivants: allumage des feux de jour et des feux arrière lorsque le tableau de bord du véhicule est illuminé et que le véhicule circule; allumage automatique des phares, des feux arrière et des feux de position latéraux par faible luminosité; ou la non-illumination du tableau de bord du véhicule pour que le conducteur sache qu'il doit allumer ses phares.

En même temps, on autorisera les nouveaux systèmes d'éclairage de pointe qui améliorent la visibilité des automobilistes sans aveugler les conducteurs des véhicules qui circulent en sens inverse.

Le Canada harmonisera ainsi ses normes avec celles de ses partenaires commerciaux les plus proches, notamment les États-Unis et l'Union européenne.

Transports Canada a établi un partenariat avec l'Association canadienne des automobilistes pour sensibiliser les automobilistes canadiens au système d'éclairage des véhicules.

L'Association estime notamment que les feux arrière automatiques rendront les routes plus sécuritaires et permettront de sauver des vies.

À voir également: