BIEN-ÊTRE
21/03/2018 11:54 EDT | Actualisé 21/03/2018 12:18 EDT

11 raisons surprenantes expliquant votre fatigue perpétuelle

Non, vous n'êtes pas le seul au bout du rouleau.

shironosov via Getty Images

Si vous avez une relation toute spéciale avec la machine à café et vous fiez aux innombrables tasses bues pour passer au travers votre journée de travail, vous n'êtes pas seul.

L'épuisement fait partie de notre quotidien. Même Google assume que vous êtes au bout du rouleau. Lorsque vous tapez : «pourquoi suis-je», il remplit automatiquement avec «toujours fatigué?»

«La fatigue est une plainte fréquente dans mon bureau», affirme la docteure Dana Corriel. Mais le «Netflix and chill» en fin de soirée n'est pas nécessairement à blâmer. Comme c'est un symptôme si général, la fatigue découle de plusieurs facteurs et maladies, fait-elle valoir.

Des experts de la santé nous ont énuméré les raisons qui pourraient être à la source de votre épuisement - de votre condition de santé à votre style de vie - et des pistes pour améliorer votre condition.

1. Vous ne dormez pas assez bien

Ce n'est pas qu'une question d'heures pendant lesquelles vos yeux sont fermés, mais aussi de qualité de sommeil, selon Noah Siegel, médecin spécialisé en santé du sommeil au Massachussets Eye and Ear Institute de l'Université Havard.

Sept à huit heures de sommeil tous les soirs correspondent à la norme pour les adultes, mais même si vous êtes au lit pendant ce temps (ou plus), il se peut que votre sommeil ne soit pas aussi réparateur et vivifiant que vous le souhaitez.

Le coupable? Les perturbations environnantes, telles que la lumière bleue des écrans, le bruit ambiant, les températures chaudes ou froides, un matelas inconfortable, les animaux de compagnie agités, ou les enfants dans le lit sont souvent à blâmer, évoque le spécialiste.

Plan d'action : Il y a plusieurs manières d'améliorer la qualité de votre sommeil, affirme Dr. Siegel. Essayez de respecter un horaire de sommeil régulier, coupez la caféine et l'alcool, gardez votre chambre froide et évitez les écrans avant le dodo.

2. Vous faites peut-être de l'apnée du sommeil

L'apnée du sommeil, un trouble qui provoque une respiration difficile ou même des pauses respiratoires, peut aussi perturber votre sommeil, voire même vous réveiller. La cause? Une voie aérienne partiellement bloquée par une hypertrophie des amygdales, une voie aérienne trop petite, un surpoids ou des allergies.

Plan d'action : Pour traiter l'apnée du sommeil, vous devez ouvrir les voies respiratoires situées à l'arrière de votre gorge. Le moyen le pus efficace pour ce faire est d'employer un dispositif médical de ventilation en pression positive continue (aussi appelé CPAP), qui souffle de l'air sous pression pour maintenir les voies respiratoires ouvertes, explique le Dr. Seigel. Vous pouvez aussi penser à une procédure chirurgicale pour éliminer les blocages potentiels ou agrandir les voies respiratoires. Perdre du poids, dormir sur le côté et éviter l'alcool peut également donner un coup de main.

3. Votre niveau de fer est trop bas

C'est souvent accompagné d'une anémie, mais les patients peuvent se sentir fatigués et avoir un niveau de fer bas sans être considérés anémiques. Les symptômes d'une carence en fer comprennent aussi une peau pâle, des ongles cassants, une peau sèche, des maux de tête et vertiges, des douleurs thoraciques, de l'essoufflement, des mains et pieds froids, des inflammations ou douleurs à la langue, pointe la nutritionniste new-yorkaise, Madeline Basler.

Plan d'action : Mangez davantage d'aliments riches en fer. Si vous êtes un omnivore, optez pour des produits comme des huitres, des palourdes, du poulet et de la viande rouge. Votre corps absorbe mieux les nutriments dans les aliments de source animale que végétale. Les végétariens et véganes doivent, eux, miser sur les fèves blanches, les épinards, les lentilles et les céréales enrichies.

4. Vous manquez de vitamine B12

«B12 est une vitamine essentielle qu'on trouve dans la viande, le poisson, le poulet, les oeufs et le lait», affirme Dr. Corriel. Pour cette raison, certains végétariens, et en particulier les végétaliens, ont tendance à avoir une carence de cette vitamine. Elle est nécessaire au bon fonctionnement et au développement du cerveau, des nerfs, des cellules sanguines et d'autres parties du corps.

Plan d'action : Mangez plus d'aliments riches en vitamine B12 où en consommer en capsules ou sous forme d'injection.

5. Vous mangez trop de sucre

Si le corps a besoin d'un peu de sucre pour dépenser en énergie, manger trop d'aliments transformés - contenant habituellement pas mal de sucre, entre autres - peut entraîner des conséquences indésirables, comme un gain de poids, des maladies chroniques, et bien sûr, des surdoses de sucre qui affectent votre humeur et et votre énergie, fait valoir le psychiatre d'Atlanta aux États-Unis, Dion Metzger.

Plan d'action : La consommation de protéine est l'antidote aux surdoses de sucre, aidant à stabiliser votre taux de sucre dans le sang et à prévenir les montagnes russes de votre niveau d'énergie. Essayez d'inclure plus de légumes et aliments riches en protéines et faibles en gras dans votre alimentation, dit Dr. Metzger.

Vous ne devriez toutefois pas couper les glucides entièrement, cependant. «Les glucides se transforment en glucose, qui est la source d'énergie préférée de nos cerveaux», dit M. Basler. Préférez les grains entiers.

6. Vous souffrez peut-être de dépression

La fatigue, comme plusieurs changements dans les habitudes de sommeil, est l'un des principaux symptômes de la dépression, selon Dr. Metzger. Parmi les signes de la dépression, on note la démotivation, et l'impression de ne plus profiter des choses qu'on a l'habitude de trouver amusantes.

Plan d'action: Parlez à votre médecin de votre déprime. Une fois diagnostiquée, la dépression peut être traitée avec des méthodes telles que l'exercice, les techniques de relaxation, le massage, la thérapie cognitivo-comportementale, et par divers médicaments.

7. Vous pouvez avoir une thyroïde défaillante

La thyroïde est une glande en forme de papillon à la base du cou qui produit des hormones qui régulent le métabolisme. Si votre taux d'hormones thyroïdiennes est bas, vous pourriez ressentir de la fatigue, explique Dr. Corriel. Les signes de dysfonction thyroïdienne comprennent le froid, la fatigue, la constipation, la peau sèche, les ongles cassants et les changements de cheveux.

Plan d'action: Un simple test sanguin peut déterminer si votre taux d'hormones est défaillant. Le traitement typique consiste en l'injection d'une dose quotidienne d'hormone thyroïdienne synthétique, qui imite l'hormone thyroïdienne naturelle de votre corps.

8. Vous ne faites pas assez d'exercice

Vous ne consommez peut-être pas assez d'énergie à faire la patate sur le divan, mais un manque de mouvement peut ironiquement réduire votre niveau d'énergie.

«Mener une vie sédentaire peut souvent conduire à un sentiment de fatigue, pointe Dr. Corriel. Nos corps ont besoin de mouvement, et l'inactivité physique affecte négativement nos muscles et notre bien-être émotionnel.»

Plan d'action: «L'exercice aérobique intense aide à avoir un sommeil de bonne qualité et, en retour, une meilleure qualité de sommeil améliorera vos performances physiques et mentales», a déclaré M. Siegel. Il suggère de faire 30 minutes d'exercice aérobique six jours par semaine.

9. Vos hormones peuvent être disjonctées

Chez les hommes, un niveau bas de testostérones peut causer une impression de fatigue, note Dr. Siegel. Pour les deux sexes, un faible niveau de cortisol peut également conduire à la fatigue. Chez les femmes, des niveaux élevés d'œstrogène et trop bas de progestérone peuvent les rendre fatiguées et de mauvaise humeur, note Alisa Vitti, nutritionniste et auteure de WomanCode et fondatrice de FLOliving.com.

Plan d'action: Consultez votre médecin pour faire des tests (pendant lesquels votre sang ou votre salive seront étudiés), ce qui peut aider à déterminer votre plan de traitement.

10. Vous pouvez être sensible aux changements saisonniers

Si vous avez tendance à vous sentir plus épuisé pendant l'hiver, ce n'est peut-être pas une coïncidence. Les personnes atteintes de dépression saisonnière présentent des symptômes dépressifs, y compris la fatigue, en raison d'une exposition moindre à la lumière, a déclaré Siegel.

Plan d'action: Essayez la luminothérapie.

11. Vous pourriez avoir le diabète.

Si vous souffrez de diabète de type 2, vous pourriez ressentir de la fatigue ainsi que d'autres symptômes comme une augmentation de la miction et de la soif, une sensation de faim, une vision floue et une peau sèche, énumère Dr. Corriel.

Plan d'action: Consultez votre médecin pour dépister le diabète à l'aide d'un test.

Comme pour tous les problèmes de santé, il est préférable de consulter votre médecin si vous faites face à une fatigue chronique ou si vous vous sentez plus fatigué qu'à l'habitude.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été adapté de l'anglais.

VOIR AUSSI :

Galerie photo10 trucs pour combattre la fatigue Voyez les images