POLITIQUE
21/03/2018 05:55 EDT | Actualisé 21/03/2018 11:11 EDT

La rue Saint-André deviendra une vélorue dans le Plateau-Mont-Royal

Comme sur Camillien-Houde, la circulation automobile de transit sera interdite

La Ville de Montréal fait un nouveau pas pour favoriser le transport actif. La rue Saint-André deviendra essentiellement une grosse piste cyclable, tout en accordant le passage aux automobilistes qui y résident.

La mesure a été adoptée par le comité exécutif de la Ville de Montréal mercredi. La Ville veut profiter de travaux sur l'égout et l'aqueduc afin de revoir la vocation de la rue Saint-André.

La mesure affectera la quasi-totalité de la portion «Plateau» de la rue Saint-André, soit de la rue Cherrier à l'avenue Laurier.

«Le nouveau concept de vélorue amène le cycliste à occuper l'ensemble de l'espace de la chaussée, en priorisant son déplacement par rapport à l'auto», lit-on dans les documents soumis aux élus.

Dans les mêmes documents, la Ville explique que la piste cyclable de la rue Bréboeuf est saturée et que la demande pour des pistes nord-sud est forte. L'étroitesse des rues du Plateau rendrait difficile la cohabitation entre la voiture et le vélo.

Une partie du tronçon concerné est déjà partagé entre les voitures et les cyclistes. Des bandes réduisent la voie pour éviter l'emportiérage. Selon l'administration, l'intervention actuelle de la Ville consiste à empêcher la circulation de transit pour donner la priorité au vélo. Les résidents pourront toujours s'y rendre en voiture.

La transformation de la rue Saint-André en vélorue avait été annoncée par l'administration de Denis Coderre en 2014, et encore en 2016. La mesure ne s'est toutefois jamais concrétisée.

Le contrat qui sera accordé à Excavation Loiselle mercredi totalise 24,7 M$. Environ 14 M$ serviront à réparer les infrastructures de l'eau et 2,2 M$ seront utilisées pour des travaux de la Commission des services électriques. Les travaux de pavage et de réaménagement coûteront 8,6 M$.

La Ville souhaite également réaménager l'avenue du Parc-La Fontaine, située tout près. Selon le plan directeur du parc La Fontaine, la piste cyclable actuellement située à l'intérieur des limites du parc sera déplacée dans l'emprise de l'avenue. Les deux rues qui traversent le parc seront également fermées sur un horizon de 10 à 15 ans.

​​​​​​​

Les 9 projets à surveiller à Montréal en 2018