NOUVELLES
20/03/2018 08:33 EDT | Actualisé 20/03/2018 08:40 EDT

Trump "félicite" Poutine par téléphone, une "possible rencontre" évoquée

Donald Trump a appelé mardi Vladimir Poutine pour le "féliciter" pour sa réélection lors d'un appel où les présidents américain et russe ont évoqué "une possible rencontre au plus haut niveau" mais pas l'empoisonnement de Sergueï Skripal, a annoncé le Kremlin.

"Donald Trump a félicité Vladimir Poutine pour sa victoire à l'élection présidentielle", selon un communiqué du Kremlin.

Vladimir Poutine a été réélu triomphalement dimanche pour un quatrième mandat avec 76,7% des voix. A l'inverse des messages qui ont aussitôt afflué des dirigeants des pays alliés comme la Chine ou l'Inde, les Occidentaux ont tardé à le féliciter, dans un contexte de tensions Est-Ouest aggravé par l'empoisonnement de l'ex-agent russe Sergueï Skripal en Angleterre.

Interrogé par l'agence Interfax pour savoir si cette attaque, dont Londres rend Moscou responsable, avait été abordée, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a répondu: "Non".

"Une attention particulière a été portée à la question de la tenue d'une possible rencontre au plus haut niveau", a précisé le Kremlin.

"De manière générale, la conversation a été constructive, une conversation d'affaires, focalisée sur la résolution des problèmes qui ont été accumulés dans le cadre des relations russo-américaines", a estimé le Kremlin.

Vladimir Poutine et Donald Trump se sont rencontrés pour la dernière fois en novembre en marge du sommet de l'Asie-Pacifique au Vietnam.

Parmi les points évoqués par les deux chefs d'Etat, "l'importance d'une coordination des efforts en faveur d'une limitation de la course aux armements a été soulignée", selon le communiqué.

"Les dirigeants ont dit être favorables au développement d'une coopération pratique dans plusieurs domaines, dont le maintien d'une stabilité stratégique et la lutte contre le terrorisme international", a-t-il précisé.

MM. Poutine et Trump ont aussi évoqué "le problème syrien et la crise intérieure ukrainienne", a déclaré le Kremlin, ajoutant que "les deux parties ont souligné le besoin d'atteindre des progrès pour leur résolution."

Les deux chefs d'Etat ont "exprimé leur satisfaction face à la baisse des tensions autour de la péninsule coréenne" et appelé à poursuivre "les efforts pour résoudre cette situation par des moyens pacifiques et diplomatiques."

Cet appel entre Donald Trump et Vladimir Poutine intervient quelques jours après une nouvelle série de sanctions américaines contre des individus et des entités russes en réponse à l'ingérence supposée de Moscou dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et à plusieurs cyberattaques.

Moscou a toujours contesté s'être immiscé dans le processus électoral américain.

all/gmo/sg