NOUVELLES
20/03/2018 09:45 EDT | Actualisé 20/03/2018 10:00 EDT

Tour de Catalogne/2e étape: Valverde surgit avec un jour d'avance

On l'attendait mercredi en montagne mais Alejandro Valverde (Movistar) a pris les commandes du Tour de Catalogne dès mardi: l'Espagnol, vainqueur sortant de l'épreuve, a réglé au sprint un peloton réduit à Valls (Espagne) et endossé le maillot vert et blanc de leader.

Valverde, 37 ans, s'est imposé en profitant de l'élimination des principaux sprinteurs dans l'ultime ascension de la journée, y compris le précédent porteur de la tunique de leader, le Colombien Alvaro Hodeg.

L'Espagnol s'est montré le plus rapide sur ce sprint plat, devant le Sud-Africain Daryl Impey (Mitchelton-Scott), deuxième, et l'Australien Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe).

"Disputer la victoire d'étape n'entrait pas dans nos plans mais cela a fini par arriver et quand les choses se présentent ainsi, il faut jouer la gagne", a déclaré le Murcien au micro de la télévision espagnole, dédiant la victoire à son fils Ivan (10 ans), victime d'une fracture de la clavicule en jouant au football.

Cette étape a aussi permis au vétéran de Movistar de faire le plein de bonifications dans l'optique de la victoire finale: 2 secondes lors du sprint intermédiaire, puis 10 secondes à l'arrivée, ce qui lui offre déjà 12 secondes d'avance sur ses principaux rivaux. Son partenaire colombien Nairo Quintana a lui aussi pris une seconde au sprint intermédiaire pour prendre la 4e place du général à 11 secondes de l'Espagnol.

Voilà Valverde solidement installé en tête du classement général à la veille de la première des deux arrivées en altitude de la semaine, prévue mercredi à Vallter 2000 lors de la 3e étape (199,2 km). Jeudi, le peloton arrivera également au sommet à La Molina.

"Demain (mercredi), la journée sera très dure et très importante. Et bien sûr, nous essaierons de conserver le maillot de leader", a dit le vainqueur du jour.

C'est déjà la sixième victoire cette saison pour Valverde, parfaitement remis de la grave blessure subie en juillet 2017 sur le Tour de France.

Et le quadruple vainqueur de Liège-Bastogne-Liège peut déjà regarder avec appétit les classiques vallonnées du mois d'avril, où il sera plus que jamais le favori au vu de sa forme du moment.

jed/dif