NOUVELLES
20/03/2018 05:18 EDT | Actualisé 20/03/2018 05:40 EDT

Nom de Macédoine: la Grèce propose un projet de règlement

Athènes a envoyé à Skopje une feuille de route pour régler la dispute bilatérale sur le nom de Macédoine, dans le cadre des négociations relancées en janvier entre les deux pays, a indiqué mardi le gouvernement grec.

Le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Kotzias, se rendra jeudi à Skopje pour discuter de ce projet d'accord avec son homologue macédonien Nikola Dimitrov, avant une rencontre le 30 mars à Vienne des deux ministres avec Matthew Nimetz, le médiateur des Nations unies sur ce sujet.

"Le plan d'accord" prévoit pour l'Ex-République yougoslave de Macédoine un "nom composé" assortissant le nom Macédoine d'un déterminant, du type Haute Macédoine, "qui sera utilisé +erga omnes+", soit tant à l'international qu'à l'intérieur de l'Etat voisin, a indiqué Dimitris Tzanakopoulos, porte-parole du gouvernement grec lors d'un point de presse.

Une telle solution impliquerait "la révision de la Constitution du pays voisin", a-t-il insisté, alors que le gouvernement macédonien ne dispose pas de la majorité parlementaire suffisante pour mener à bien une telle procédure dans l'immédiat.

"Athènes attend désormais les commentaires et les observations de l'autre partie", a ajouté Dimitris Tzanakopoulos.

La Grèce conteste à l'État voisin, depuis son indépendance en 1991, le droit de garder le nom de Macédoine -- qui désigne une région du nord de son territoire-- et bloque dans l'attente d'un compromis sur la question toute avancée pour une adhésion de Skopje à l'UE et à l'Otan.

hec/cb/lch