NOUVELLES
20/03/2018 14:04 EDT | Actualisé 20/03/2018 23:01 EDT

La Bourse de Toronto clôture en hausse grâce au secteur de l'énergie

TORONTO — La Bourse de Toronto a clôturé en hausse mardi, alimentée par la vigueur du secteur de l'énergie, qui a profité de la hausse du cours du pétrole brut.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a pris 26,97 points pour terminer la séance à 15 616,36 points. Les gains du secteur de l'énergie, qui a avancé de 1,82 pour cent, ont été limités notamment par le recul de 1,34 pour cent du secteur des matériaux. Le groupe de la santé a aussi effacé 1,81 pour cent.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 116,36 points à 24 727,27 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a gagné 4,02 points à 2716,94 points. L'indice composé du Nasdaq a pris 20,06 points à 7364,30 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien est resté essentiellement inchangé et s'est négocié au cours moyen de 76,47 cents US, en hausse de 0,01 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 1,41 $ US à 64,53 $ US le baril. Cette hausse des prix du pétrole était attribuable aux attentes de recul des réserves ainsi qu'à de possibles changements dans les politiques américaines envers l'Iran, a estimé Craig Jerusalim, gestionnaire de portefeuille chez Gestion d'actifs CIBC.

«Certains commentaires en provenance de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) — dans un contexte de hausse de la demande et de stabilité de la production de l'OPEP — laissent entendre que la surabondance de l'offre s'estompe plus rapidement que prévu. Alors tant et aussi longtemps que l'OPEP ne changera pas sa politique, ces réserves devraient continuer de s'amenuiser et de soutenir les prix de l'énergie.»

Le prix du lingot d'or a reculé de 5,90 $ US à 1311,90 $ US l'once, tandis que celui du cuivre a effacé 4 cents US à 3,04 $ US la livre.