NOUVELLES
20/03/2018 02:28 EDT | Actualisé 20/03/2018 02:40 EDT

Grèce: un Syrien condamné à 8 ans de prison pour appartenance à l'EI

Un demandeur d'asile syrien a été condamné à huit ans de prison pour appartenance au groupe jihadiste État islamique (EI) par le tribunal d'Alexandroupolis, dans le nord-est de la Grèce, a indiqué mardi une source judiciaire.

L'homme, âgé de 32 ans, était en détention provisoire depuis son arrestation en octobre, après une dénonciation de son épouse, avec laquelle il était arrivé sur l'île grecque de Léros (sud-est de l'Egée) en compagnie de leurs deux enfants en 2016, en provenance de Turquie.

Sur la base de documents retrouvés dans son téléphone portable et son ordinateur, il a été jugé lundi coupable de participation à une organisation terroriste, l'EI.

La cour n'a en revanche pas retenu les autres charges, de participation à homicides et attaques à l'explosif, selon la même source.

L'homme nie depuis son arrestation toute participation à l'EI, affirmant seulement avoir rallié l'Armée syrienne libre au début du conflit en Syrie. Sa défense a fait appel.

Il avait été arrêté après s'être présenté avec sa femme à Alexandroupolis pour renouveler son statut de demandeur d'asile, mais selon l'agence de presse grecque Ana, il était surveillé par la police après avoir été jugé suspect à son arrivée.

Son arrestation a été décidée après que sa femme l'eut accusé de violences sur elle-même et sur leurs deux enfants, et en outre de soutenir l'EI, a indiqué une source policière.

Quelques heures après son arrestation, l'homme avait tenté de suicider dans sa cellule en se pendant à sa couverture, mais en a été empêché par les gardiens, selon la police.

str-cb/lch