NOUVELLES
20/03/2018 11:52 EDT | Actualisé 20/03/2018 12:00 EDT

G20 Finances: les USA n'ont pas peur d'une guerre commerciale (Mnuchin)

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a assuré mardi que son pays n'avait pas peur d'une guerre commerciale, tout en précisant que ce n'était pas son objectif, au terme de la réunion des ministres des Finances du G20 à Buenos Aires.

"Nous devons être préparés pour intervenir dans les intérêts des Etats-Unis pour défendre un libre-échange équitable qui s'inscrive dans la réciprocité", a déclaré M. Mnuchin lors d'une conférence de presse après avoir rencontré une quinzaine de ses homologues en marge du G20 Finances.

La guerre commerciale "n'est pas notre objectif, mais nous n'en avons pas peur", a-t-il prévenu, reprenant les propos du président Donald Trump, dont les taxes de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium doivent entrer en vigueur vendredi.

"Il ne s'agit pas d'une question de protectionnisme, mais d'un libre échange qui soit équitable et réciproque", a martelé le secrétaire au Trésor à plusieurs reprises, demandant également à la Chine d'ouvrir ses marchés aux entreprises américaines.

"Il y a un désir général au sein de G20 de voir la Chine ouvrir ses marchés de manière à ce que nous puissions y entrer comme ils le font chez nous, dans une relation commerciales beaucoup plus équilibrée et réciproque", a-t-il assuré.

M. Mnuchin, qui a dit avoir eu des discussions "positives" à Buenos Aires, n'a toutefois pas voulu révéler si d'autres pays que le Canada et le Mexique seraient exemptés des taxes sur l'acier et l'aluminium, comme le demandent surtout les Européens.

"Les conversations sont en cours", a-t-il expliqué. "Attendons que le président prenne rapidement sa décision", a-t-il ajouté.

arz/pg