NOUVELLES
20/03/2018 18:24 EDT | Actualisé 20/03/2018 18:40 EDT

AMD affirme avoir des solutions pour les failles détectées dans ses microprocesseurs

Le fabricant américain de microprocesseurs AMD a affirmé mardi avoir des solutions disponibles pour corriger les failles détectées dans certains de ses produits et a minimisé leur importance.

Une société de sécurité informatique, CTS Labs, avait affirmé il y a une semaine que certains microprocesseurs d'AMD présentaient de grosses failles de sécurité, alors même que le secteur est toujours aux prises avec les failles Spectre et Meltdown.

AMD n'a pas précisé quand ces "patches" seront prêts mais a souligné que leur installation ne ralentirait pas les ordinateurs concernés.

"Tout pirate qui obtiendrait un accès non autorisé comme administrateur aurait une vaste palette d'attaques à sa disposition allant bien au-delà des failles identifiées dans ce rapport" de CTS, a affirmé AMD mardi.

CTS Labs avait affirmé avoir identifié 13 problèmes dans des composants d'AMD, qui équipent des entreprises mais aussi des appareils électroniques grand public.

En permettant à des pirates de pénétrer les systèmes, ils pourraient "exposer les clients d'AMD à de l'espionnage industriel", notait CTS.

"Les réseaux équipés d'ordinateurs (avec des composants) AMD présentent un risque considérable", affirmait encore CTS, soulignant que les failles survivent au redémarrage des ordinateurs et à la réinstallation des systèmes d'exploitation.

Cette nouvelle révélation intervient quelques semaines après la révélation de failles majeures baptisées Spectre et Meltdown, touchant des micro-processeurs --les puces qui font tourner les systèmes électroniques et informatiques-- d'Intel, ARM et AMD.

gc/jld/leo

AMD - ADVANCED MICRO DEVICES

INTEL

ARM HOLDINGS