NOUVELLES
19/03/2018 20:36 EDT | Actualisé 19/03/2018 20:36 EDT

Le trafic aérien en hausse à l'aéroport Montréal-Trudeau en 2017

L'achalandage a poursuivi sa croissance.

brytta via Getty Images

L'achalandage a poursuivi sa croissance à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau l'année dernière, puisque le trafic passagers a franchi la barre des 18 millions, pour se fixer à 18,2 millions.

Il s'agit d'une augmentation de 9,5 pour cent par rapport à 2016, selon les données publiées lundi par Aéroports de Montréal (ADM), qui a terminé l'année sur une bonne note au chapitre de la performance financière.

Les trois secteurs — domestique, transfrontalier et international — ont tous contribué à la croissance observée en 2017, a expliqué l'administration aéroportuaire.

Les revenus d'ADM se sont élevés à 579,7 millions $, en hausse de 10 pour cent comparativement à 2016, essentiellement grâce à l'augmentation du trafic de passagers ainsi qu'à l'accroissement des revenus tirés des activités commerciales.

Les charges d'exploitation ont progressé de 11 pour cent, à 196,2 millions $, en raison d'une augmentation des frais d'exploitation pour des projets futurs et de la mise en service de l'agrandissement de la jetée internationale en mai 2016, notamment.

Les conditions hivernales ont également influencé à la hausse les charges d'exploitation.

Au terme de l'exercice terminé le 31 décembre dernier, ADM affichait un excédent de 39,7 millions $, par rapport à 35,8 millions $ au même moment en 2016.

L'administration aéroportuaire a également versé de plus importants transferts aux gouvernements, puisqu'ils ont totalisé 101,6 millions $ en 2017, par rapport à 96,2 millions $ l'année précédente, ce qui représente près de 18 pour cent de ses revenus.

Les transferts comprennent les paiements versés en remplacement d'impôts aux municipalités et loyer à Transports Canada.