BIEN-ÊTRE
19/03/2018 08:59 EDT | Actualisé 19/03/2018 08:59 EDT

La nouvelle collection d'anti-cernes de Kim Kardashian fait polémique avant même sa sortie

Le manque de diversité de la gamme ne passe pas.

On en connaît une qui aurait mieux fait de prendre exemple sur la ligne de cosmétiques de Rihanna. À l'inverse de Fenty Beauty, dont les produits ont été très favorablement accueillis car ils prenaient en compte la diversité de la couleur de peau des femmes, la dernière collection d'anti-cernes de Kim Kardashian, est, elle, déjà sous le feu des critiques alors que sa commercialisation ne démarre que le 23 mars.

La raison? Depuis la publication d'une photo de la nouvelle campagne sur Instagram, le jeudi 15 mars, on lui reproche de ne pas être adaptée à tous les types de carnation. Elle compte pourtant 16 teintes. Mais d'après la majorité des internautes qui se sont exprimés, seules trois ou quatre nuances peuvent convenir à des personnes à la peau noire.

Sur Twitter, les utilisateurs avaient déjà exprimé leurs griefs au sujet de cette nouvelle gamme de produits, après la parution de la même photo, le 13 mars.

"D'accord, je t'aime Kimmy mais est-ce que tu veux bien m'expliquer quelle est la teinte la plus sombre?"

"La gamme d'anti-cernes de Kim Kardashian West est irrespectueuse."

"Ma sœur, cette palette de nuances est pathétique."

"Parfois, Kim Kardashian oublie que ses enfants sont noirs. Elle vient de créer sa nouvelle collection d'anti-cernes et n'a mis au point que deux teintes 'sombres'."

Certains d'entre eux pensent aussi que les produits ne conviendraient même pas à l'une des mannequins de la campagne. Ils estiment qu'elle a été spécialement employée pour donner l'illusion de la diversité. Une critique que la principale intéressée, Mouna Fadiga, la top model en question, a tenu à réfuter en commentaire de l'un des clichés.

"Je peux vous dire qu'ils ne m'ont pas choisie pour faire semblant, que la façon dont il m'ont maquillée correspond parfaitement à ma couleur de peau, écrit cette dernière. Je ne porte pas de maquillage en général. [...] Je l'ai même gardé sur moi après pour aller dîner chez un ami."

Depuis le succès de Fenty, les marques se mettent progressivement à élaborer des maquillages qui conviennent à tous les types de carnation. D'autres, pourtant, ne prennent toujours pas la peine de s'y intéresser et sont, de fait, très critiquées. Aux États-Unis, les enseignes IT Cosmetics et Tarte avaient elles aussi vécu, au mois de janvier, la même controverse que celle dont pâtit actuellement Kim Kardashian.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À VOIR AUSSI