POLITIQUE
19/03/2018 10:35 EDT | Actualisé 19/03/2018 18:32 EDT

Le PLQ retire les références à «J’aime Hydro» dans sa pub

Les producteurs et l’auteure de la pièce menaçaient de prendre des recours légaux.

Dans la première version de la publicité, on pouvait entendre un extrait d'une entrevue où Mme Beaulieu disait que le chef de la CAQ s’appuyait sur des chiffres erronés pour appuyer une «baie James du 21e siècle».
Capture d'écran
Dans la première version de la publicité, on pouvait entendre un extrait d'une entrevue où Mme Beaulieu disait que le chef de la CAQ s’appuyait sur des chiffres erronés pour appuyer une «baie James du 21e siècle».

QUÉBEC – Le Parti libéral du Québec (PLQ) a présenté une nouvelle version de sa publicité – sans la mention de la pièce J'aime Hydro cette fois-ci.

Les Productions Porte Parole, Champ Gauche et l'auteure Christine Beaulieu disaient n'avoir jamais autorisé le parti à mentionner la pièce dans la vidéo partisane du PLQ, qui s'en prend au chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, et sa promesse de construire une «baie James du 21e siècle».

«Il arrive souvent que des partis politiques utilisent des citations d'experts, de spécialistes ou de personnalités publiques sur différents sujets. Mais on a entendu Mme Beaulieu et on a décidé d'enlever tous les extraits qui étaient associés avec Mme Beaulieu dans notre vidéo», a confirmé le directeur des communications du PLQ, Maxime Roy.

La première mouture de la publicité montrait une affiche de la pièce de théâtre documentaire et diffusait un extrait d'une entrevue donnée par Mme Beaulieu à l'émission Deux hommes en or. Elle disait que le chef de la CAQ s'appuyait sur des chiffres erronés. «Est-ce qu'il est complètement ignorant du dossier?» se questionnait-elle.

Victime de son succès?

Dans leur déclaration transmise lundi matin, les producteurs et l'auteure de J'aime Hydro menaçaient de s'adresser aux tribunaux si le PLQ ne retirait pas la mention de la pièce dans la publicité, diffusée sur les médias sociaux. Peu après midi, le parti avait publié une nouvelle mouture de sa vidéo et supprimé l'ancienne - une mesure satisfaisante pour les Productions Porte Parole qui considère le dossier clos.

Les libéraux vont-il prendre des mesures pour éviter qu'une autre de leurs publicités les plonge dans l'embarras d'ici aux élections? Maxime Roy admet qu'à l'avenir, le PLQ va «davantage» s'assurer de pouvoir citer des experts et des personnalités publiques.

J'aime Hydro est une pièce documentaire qui expose le fruit d'une enquête citoyenne à propos de la société d'État. Pendant quatre heures, la comédienne Christine Beaulieu expose des points de vue opposés, fruit de ses rencontres avec des groupes citoyens, des hauts dirigeants, mais aussi lors de ses visites de barrages.

La pièce parcourt le Québec depuis de nombreux mois et s'arrêtera à Montréal sous peu. Victime de son succès, J'aime Hydro a déjà des représentations prévues au printemps 2019.