NOUVELLES
19/03/2018 17:06 EDT | Actualisé 19/03/2018 17:21 EDT

Cambridge Analytica «nie fermement» les accusations contre elle dans les médias

Elle aurait récupéré les données de 50 millions d'utilisateurs Facebook.

L'entreprise britannique Cambridge Analytica (CA), spécialisée dans la communication stratégique, a "nié fermement" lundi les accusations selon lesquelles elle aurait récupéré sans leur consentement les données de 50 millions d'utilisateurs pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d'influencer le vote d'électeurs.

"Ces données Facebook n'ont pas été utilisées par Cambridge Analytica dans le cadre des services fournis à la campagne présidentielle de Donald Trump" et aucune "publicité ciblée" n'a été réalisée "pour ce client" indique l'entreprise, mise en cause par les journaux américains New York Times et britannique Observer, et la chaine de télévision britannique Channel 4 News.