NOUVELLES
17/03/2018 14:52 EDT | Actualisé 17/03/2018 14:52 EDT

Une récompense de 10 000 $ offerte à quiconque permettra de trouver le petit Ariel

Samedi, de nombreux bénévoles se sont donné rendez-vous pour contribuer aux recherches.

Courtoisie SPVM

Les recherches se poursuivent sans relâche pour trouver le petit Ariel Jeffrey Kouakou, âgé de 10 ans, porté disparu dans le quartier d'Ahuntsic-Cartierville, à Montréal, depuis lundi.

Samedi, de nombreux bénévoles se sont donné rendez-vous pour contribuer aux recherches.

La famille du garçon garde toujours espoir de trouver le petit Ariel vivant et offre maintenant une récompense de 10 000 $ à quiconque leur permettra de trouver l'enfant.

Le père du garçon, Frédéric Kouakou, s'est adressé aux médias pour rappeler que chaque détail est important et que la famille ne cherche pas des coupables, mais à ce que leur petit Ariel soit retourné à la maison sain et sauf.

Vendredi, les policiers ont fait du porte-à-porte dans le secteur d'Ahuntsic-Cartierville où le garçon demeurait.

Lorsqu'il a été vu pour la dernière fois, Ariel Jeffrey Kouakou quittait sa résidence familiale pour se diriger vers la maison d'un ami, située tout près. On l'aperçoit sur une vidéo de surveillance alors qu'il passe devant une station-service.

La police de Montréal a par ailleurs décidé de déménager son poste de commandement aux Galeries Normandie, un centre commercial que l'enfant fréquentait.

Les proches d'Ariel ont reçu de nombreux messages de soutien, notamment celui de Dolorès Soucy, la mère de Jolène Riendeau, cette fillette de Pointe-Saint-Charles, à Montréal, portée disparue pendant près de 12 ans avant que son corps ne soit retrouvé en 2011.

Mme Soucy se dit de tout coeur avec la famille et dit comprendre ce qu'elle vit. Même si ce n'est pas facile, elle demande aux parents du garçon de garder espoir, rappelant que «sans espoir, il n'y a rien».