NOUVELLES
17/03/2018 12:32 EDT | Actualisé 17/03/2018 12:32 EDT

La mère de Stormy Daniels espère que la poursuite de sa fille ne nuise pas à Donald Trump

«Si M. Trump se présentait quatre fois, je voterais pour lui à chaque fois», déclare la mère de l'actrice pornographique.

La mère de Stephanie Clifford, qui a roulé sa bosse dans l'industrie pornographique sous le nom de Stormy Daniels, est très préoccupée par la poursuite judiciaire qui oppose sa fille au président des États-Unis, Donald Trump.

Mais n'allez pas croire qu'elle s'inquiète pour sa fille. Elle est plutôt craintive quant au sort de Trump.

«Si M. Trump se présentait quatre fois, je voterais pour lui à chaque fois», a déclaré Sheila Gregory au Dallas Morning News cette semaine. «J'aime la façon dont il gère ses affaires. Il est temps que ce pays retrouve la place qu'il mérite, que l'on s'occupe des gens d'ici, au lieu de ceux qui ne devraient pas être ici.»

Gregory affirme ne pas avoir parlé à sa fille depuis 12 ans. Cette date coïncide avec le moment où Clifford aurait eu une relation avec Trump.

Les deux femmes n'auraient jamais discuté de la situation. Gregory a simplement indiqué que sa fille avait arrêté de lui parler sans qu'elle ne sache pourquoi.

«Ça me fait profondément souffrir», a déclaré la femme de 64 ans. «Tous mes amis disent la même chose: "Je ne peux pas croire que ce soit le même enfant si gentil, tu en as pris tellement soin." »

«Je leur réponds: "Comment pensez-vous que je me sens?"»

Le père de Clifford, Bill Gregory est également déchiré entre son affection pour sa fille et son amour pour Trump.

«Je la vois dans les nouvelles et avec tout ce qui se passe, c'est difficile», a-t-il déclaré à Inside Edition cette semaine. «À mes yeux, c'est devenu tout un bordel. J'aime Trump et j'aime ma fille. Je ne veux pas avoir à choisir entre les deux. C'est malheureux qu'on en soit rendu là.»

Bill et Sheila Gregory ont divorcé alors que Stephanie Clifford avait quatre ans. Il admet ne pas avoir eu beaucoup de contact avec sa fille depuis ce moment et que les deux ne se seraient pas parlés depuis 20 ans.

Lorsque contacté par Inside Edition, Bill Gregory n'a toutefois pu s'empêcher de donner quelques conseils paternels.

«Sois très prudente», a-t-il conseillé à sa fille. «Lorsque tu confrontes des gens puissants qui ont beaucoup d'argent, ils peuvent ruiner ta vie

«Trump a beaucoup de partisans radicaux qui pourraient mal prendre le fait qu'elle raconte des histoires à son sujet», a-t-il ajouté.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.