NOUVELLES
17/03/2018 17:13 EDT | Actualisé 17/03/2018 17:14 EDT

L'Impact l'emporte contre le Toronto F.C. lors de son match d'ouverture

L'Impact disputera son prochain match le samedi 31 mars.

USA Today Sports / Reuters

Jeisson Vargas a profité d'un soupçon de chance pour inscrire le seul but du match et l'Impact de Montréal a battu le Toronto F.C. 1-0, samedi après-midi, lors de son ouverture locale au Stade olympique.

Vargas a mis la touche finale à une belle manoeuvre de son coéquipier Ignacio Piatti et il a marqué son premier but en carrière dans la MLS.

L'Impact (1-2-0) avait montré des signes encourageants lors de sa dernière partie, contre le Crew de Columbus, mais cette fois, il a tenu le coup, permettant à son entraîneur-chef Rémi Garde de signer un premier gain dans le circuit nord-américain.

Malgré son beau parcours actuellement dans la Ligue des champions de la CONCACAF, le Toronto F.C. (0-2-0) n'a toujours pas connu la victoire cette saison en MLS. Les hommes de Greg Vanney, qui sont champions en titre de la MLS, ont été blanchis à deux reprises.

Il s'agissait de la première titularisation du défenseur français Rod Fanni, acquis le 5 mars, avec l'Impact. Il a évolué au centre pendant toute la durée de l'affrontement.

L'Impact disputera son prochain match le samedi 31 mars, contre les Sounders à Seattle.

L'effort finit par payer

Dans ce premier chapitre de la rivalité Impact-TFC cette saison, si le terrain avait été réduit de moitié, les 15 premières minutes auraient été spectaculaires. Les deux équipes canadiennes se sont étudiées et très peu d'actions ont mené vers la surface de réparation.

Le Toronto F.C. a toutefois réussi à bourdonner en zone adverse, mais les défenseurs de l'Impact Victor Cabrera et Fanni ont chaque fois mis fin à la menace.

Bien en jambes depuis le début de la rencontre, Piatti a été impliqué dans la majorité des attaques des Montréalais et son brio a mené au premier but de la saison de Vargas.

À la 41e minute, Piatti a effectué une belle course au centre et il a remis le ballon vers sa droite. Vargas, qui suivait bien le jeu, a décoché une violente frappe du pied droit qui a ricoché contre le défenseur Nick Hagglund avant de tromper la vigilance du gardien Alex Bono.

Piatti ne s'est pas arrêté là lors des 43e et 45e minutes, mais les deux tirs de l'Argentin en provenance de la surface de réparation ont été bloqués par Hagglund, qui a bien racheté son erreur précédente.

Dès l'amorce de la deuxième demie, l'Impact a tenté de doubler son avance, mais malgré une poussée de Saphir Taïder, Bono a résisté. Taïder a obtenu une chance en or à la 58e minute, à la suite d'une pièce de jeu une-deux avec Piatti, mais le tir de l'Algérien a glissé tout juste à la gauche du deuxième poteau.

Jozy Altidore a lui aussi frappé à la porte, à la 64e minute, mais après un beau contrôle du ballon, son tir lobé a connu le même sort que celui de Taïder, flirtant avec le poteau extérieur.

La bruyante foule de 26 005 spectateurs réunis au Stade olympique a eu l'occasion de crier à la 70e minute, lorsqu'elle a cru que Vargas avait porté le pointage à 2-0, mais l'officiel sur les lignes de côté à levé le drapeau, jugeant qu'il était hors-jeu.La défensive de l'Impact a tenu le coup dans les dernières minutes pour enregistrer une première victoire cette saison.