NOUVELLES
16/03/2018 07:44 EDT | Actualisé 16/03/2018 07:44 EDT

Vérifions les faits: Les États-Unis ont un excédent de 2,8 milliards $ US avec le Canada

Malgré ce que Trump affirme.

Alex Gallardo/AP

Le président Donald Trump affirme une fois de plus que les États-Unis ont un déficit commercial face au Canada, même si les agences de son propre gouvernement témoignent plutôt d'un excédent.

L'explication est simple: M. Trump évoque seulement les échanges de marchandises et laisse de côté les échanges de services, ce qui fait paraître le déficit américain pire qu'il ne l'est en réalité.

La nuance est importante. Si les tarifs et les autres mesures protectionnistes qu'il envisage provoquent une guerre commerciale, les entreprises américaines de services qui compétitionnent sur la scène internationale pourraient faire l'objet de représailles, au même titre que les usines et les fermes qui veulent écouler leurs biens à l'étranger.

TRUMP: «Nous avons un déficit commercial avec le Canada, comme avec pratiquement tous les pays (parfois énormes). Le P.M. Justin Trudeau du Canada, un très bon gars, n'aime pas dire que le Canada a un excédent avec les États-Unis (il négocie), mais ils en ont un... ils en ont presque tous un... et c'est comme ça que je sais!» (Twitter)

SARAH HUCKABEE SANDERS, porte-parole de la Maison-Blanche: «En 2017 nous avions un déficit commercial de 17,5 milliards $ US. En janvier 2018 nous avions un déficit de 3,63 milliards $ US. Tous deux reflètent les échanges de marchandises. C'est exactement ce à quoi faisait référence le président.» (Twitter)

LES FAITS: La décision de M. Trump de n'utiliser que certains chiffres signifie qu'il présente un portrait déformé de la situation. L'excédent commercial des États-Unis avec le Canada s'est chiffré l'an dernier à 2,8 milliards $ US, selon le Census Bureau, la même agence gouvernementale que celle qui rapporte le déficit dans les échanges de biens évoqué par Mme Sanders. Ce déficit a toutefois été effacé par le surplus généré par les multitudes de services qui traversent la frontière, dans des secteurs comme le voyage, la finance, les transports et la propriété intellectuelle.

Lors d'un événement mercredi, M. Trump a candidement avoué avoir affirmé à M. Trudeau que les États-Unis avaient un déficit commercial avec le Canada, même s'il n'en savait absolument rien.

Voir aussi: