NOUVELLES
16/03/2018 19:25 EDT | Actualisé 16/03/2018 19:25 EDT

Les policiers de Montréal recherchent toujours un enfant de 10 ans

Les policiers ont choisi de ne pas élargir le périmètre de recherche.

SPVM

Les policiers de Montréal ont fait du porte-à-porte, vendredi, pour trouver des indices sur la disparition d'un enfant de 10 ans qui manque à l'appel depuis lundi.

Lorsqu'il a été vu la dernière fois, Ariel Jeffrey Kouakou quittait sa maison du nord de la Ville pour se diriger vers la maison d'un ami, située à quelques rues de là.

Le constable Jean-Pierre Brabant a indiqué que la police avait décidé de déménager son poste de commandement aux Galeries Normandie, un centre commercial que le garçon fréquentait.

Par ailleurs, les recherches de vendredi ont consisté à refaire ce que la police a effectué dans les derniers jours, soit de passer au peigne fin le même quartier pour trouver des indices sur les déplacements du petit Ariel.

Les policiers ont choisi de ne pas élargir le périmètre de recherche et de fouiller le même territoire au cas où ils auraient manqué quelque chose, a affirmé le porte-parole de la police, Benoit Boisselle

Les policiers ont utilisé des bateaux, des chevaux, un hélicoptère et des vtt pour faire les recherches près d'une rivière et d'un parc où un individu ressemblant au garçon aurait été vu par un témoin à environ 14 h, lundi.

Ils ont aussi fouillé des maisons, parlé à des témoins et visionné des images provenant de caméras de surveillance, en plus d'avoir examiné quelque 120 informations provenant du public.

Les policiers ne savent toujours pas ce qui a pu arriver à Ariel, mais son père a dit à des journalistes qu'il était convaincu que son fils avait été kidnappé.

Les policiers incitent les résidants du secteur à demeurer vigilants et à communiquer avec eux s'ils ont des renseignements à partager.

«Les policiers sont toujours sur les lieux et demandent toujours à la population de leur fournir toute information en lien avec la disparition», a déclaré M. Boisselle.

L'enfant, qui parle français, a la peau noire, ainsi que les yeux et les cheveux noirs. Il portait un manteau noir avec un capuchon, des pantalons gris et des souliers jaunes lorsqu'il est disparu.