BIEN-ÊTRE
16/03/2018 14:49 EDT | Actualisé 16/03/2018 14:53 EDT

Le géant des cosmétiques L'Oréal rachète la jeune pousse torontoise ModiFace

L'Oréal a considéré que cette société le valait bien.

Le conglomérat français des cosmétiques L'Oréal rachète ModiFace, une société torontoise spécialisée dans la réalité augmentée et l'intelligence artificielle qui offre ses services à l'industrie de la beauté.

L'Oréal a précisé vendredi que ModiFace ferait partie de son réseau "Digital Services Factory", qui se consacre à la conception et au développement de nouveaux services numériques pour les marques du groupe.

"Avec ses équipes et technologies sans égales, et ses percées successives dans la technologie de la beauté, ModiFace contribuera à réinventer l'expérience beauté autour de services innovants pour aider nos consommateurs à découvrir, essayer et choisir des produits et des marques", a affirmé dans un communiqué la chef des activités numériques de L'Oréal, Lubomira Rochet.

Le groupe français, dont les 34 marques comprennent Maybelline, Lancôme ainsi que la gamme de produits de beauté qui porte son nom, n'a pas dévoilé les détails financiers de son acquisition.

La technologie de ModiFace permet aux consommateurs d'essayer des produits de beauté comme du rouge à lèvres ou du fard à paupières, ou de faire des diagnostics de peau, par l'entremise d'une application de réalité augmentée offerte sur appareils mobiles, en ligne ou en magasin.

Quelque 100 marques font déjà appel aux services de ModiFace, a indiqué son fondateur et chef de la direction, Parham Aarabi.

Fondée il y a 11 ans par M. Aarabi, un professeur de génie de l'Université de Toronto, ModiFace compte près de 70 ingénieurs, chercheurs et scientifiques. L'entreprise restera installée à Toronto, a précisé L'Oréal, afin de rester proche de l'Université de Toronto, avec qui elle entretient des partenariats de recherche.

"ModiFace est devenue ce qu'elle est aujourd'hui grâce à l'excellence du talent en génie de Toronto", a affirmé M. Aarabi lors d'un entretien. "C'est un endroit parfait où s'installer pour société technologique. Non seulement nous sommes très intéressés à rester ici, mais nous voulons aussi croître ici."