NOUVELLES
16/03/2018 06:59 EDT | Actualisé 16/03/2018 06:59 EDT

Cette vidéo montre la passivité d'un policier lors de la tuerie de Parkland

«La vidéo parle d'elle-même», a commenté le shérif.

Le shérif de la ville de Floride où un tireur a fait 17 morts dans une école secondaire a rendu publique jeudi une vidéo montrant que le policier assigné à l'établissement n'est apparemment pas intervenu durant l'attaque.

La vidéo de 27 minutes, sans son, montre Scot Peterson, un policier ayant plus de 30 ans d'expérience, parler dans sa radio, se déplacer en véhicule et prendre position à l'extérieur d'un bâtiment dont fuient les élèves. A aucun moment le policier n'est vu en train d'essayer d'entrer dans l'édifice.

"La vidéo parle d'elle-même", a commenté dans un communiqué le shérif du comté de Broward, Scott Israel, qui avait le mois dernier accusé son agent de n'avoir "rien fait".

M. Israel avait suspendu sans rémunération M. Peterson mais, quelques jours plus tard, l'avocat du policier avait présenté une autre version des faits et reproché au shérif d'avoir "calomnié" son client.

Le shérif a estimé jeudi que les images confortaient sa décision de lancer une enquête interne sur le rôle joué par Scot Peterson et de suspendre son agent.

Le président Donald Trump avait de son côté publiquement traité de "lâche" l'agent Peterson.

L'auteur de la tuerie, un ancien élève de 19 ans nommé Nikolas Cruz, a comparu jeudi pour se voir signifier les charges dont il aura à répondre lors de son procès. L'accusation a prévenu qu'elle allait requérir la peine de mort à son encontre.

Fusillade à l'école secondaire Marjory Stoneman Douglas en Floride