POLITIQUE
15/03/2018 17:09 EDT | Actualisé 15/03/2018 17:09 EDT

Augmentation de l'accès aux véhicules en libre-service à Montréal

Ils sont maintenant disponibles du fleuve Saint-Laurent à la rivière des Prairies.

Todd Korol / Reuters

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé les changements que la Ville de Montréal allait apporter à la réglementation sur les véhicules en libre-service (VLS) ce qui permettra d'augmenter l'aire desservie par ce service dans la métropole.

Les arrondissements Ahuntsic-Cartierville, Outremont, Verdun et Ville-Marie s'ajoutent aux zones où les permis de stationnement universels sont autorisés, mais il y aura des restrictions pour Ville-Marie.

Le stationnement des VLS sera seulement autorisé dans les zones de stationnement sur rue réservées aux résidents (SRRR) des quartiers périphériques au quartier des affaires.

Avant l'ajout de ces quatre arrondissements, les permis de stationnement universels étaient seulement autorisés dans les arrondissements Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Sud-Ouest, Plateau-Mont-Royal, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Outremont, Rosemont-La Petite-Patrie et Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.

«Il s'agit d'un geste concret, d'une approche progressive, collaborative et flexible afin de répondre aux besoins de toutes et tous», a indiqué la mairesse dans un message publié sur Twitter.

La Ville se penchera également sur la modulation des tarifs afin d'encourager l'électrification des VLS. Elle analysera aussi l'accès des VLS au quartier des affaires, en évaluant de quelle façon les VLS pourraient terminer leur trajet devant un parcomètre.

Les deux opérateurs de véhicules en libre-service à Montréal sont car2Go et Communauto.

​​​​​​​

Galerie photoLes 9 projets à surveiller à Montréal en 2018 Voyez les images