DIVERTISSEMENT
14/03/2018 17:01 EDT | Actualisé 14/03/2018 17:02 EDT

L'homme embrassé par Katy Perry à «American Idol» dit qu'il n'a pas aimé ça

«Je voulais que mon premier baiser soit spécial.»

Katy Perry a embrassé un concurrent d'American Idol ― et il n'a pas aimé ça.

Benjamin Glaze a discuté avec le New York Times de ce qu'il a décrit comme le baiser «inconfortable» - qui était son premier à vie - diffusé dimanche lors de la première de la saison de l'émission. Glaze n'a pas consenti au baiser et a dit qu'il l'aurait refusé si Perry avait demandé la permission.

«Je voulais le garder pour ma première relation. Je voulais qu'il soit spécial», a raconté Glaze, 20 ans, au Times.

«Est-ce que je l'aurais fait si elle avait dit "M'embrasserais-tu?" Non, j'aurais dit non», a-t-il expliqué. Il a ajouté qu'il ne s'était pas senti harcelé sexuellement par Perry en audition, qui avait été enregistrée plus tôt.

«Je connais beaucoup de gars qui seraient comme "ouais p*tain!" Mais pour moi, j'ai été élevé dans une famille conservatrice et je me suis senti inconfortable immédiatement», a-t-il relaté. «Je voulais que mon premier baiser soit spécial.»

Le baiser est survenu lors d'une entrevue d'audition avec Glaze dans laquelle il affirmait qu'il aimait rencontrer des filles à son boulot de caissier dans une boutique électronique.

«Est-ce que t'as embrassé une fille et aimé ça?», a demandé le juge d'American Idol et chanteur country Luke Bryan, faisant référence à la fameuse chanson de 2008.

«Non, je n'ai jamais été en relation. Je ne peux embrasser une fille sans être en relation», a répondu Glaze, alors que les yeux de Perry se sont agrandis et qu'elle s'est exclamée «vraiment?»

«Viens ici», a fait signe à plusieurs reprises Perry alors que les autres juges - Bryan et le chanteur Lionel Richie - les ont encouragés.

«Quoi, sur la joue?», a dit Glaze, jetant un coup d'oeil aux caméras avant d'embrasser la chanteuse sur la joue.

«T'as même pas fait le son "smush"», a-t-elle commenté, demandant à Glaze de lui donner un second baiser sur la joue. Quand il s'est approché pour l'embrasser, Perry a rapidement tourné sa tête et l'a embrassé sur les lèvres. Glaze, sous le choc et souriant, est tombé.

Les juges ont applaudi et se sont tapés dans les mains.

«Est-ce que tu l'as eu?», a demandé Bryan à Perry.

«Ouais je l'ai eu», a-t-elle répondu, souriant.

«Katy! Tu ne m'as pas eu», a crié Glaze avec un sourire en coin quand il est retourné à sa place pour débuter l'audition. «Et bien, c'est une première.»

Après la diffusion, Perry a dû faire face à plusieurs critiques, qui arguaient que le baiser était inapproprié, spécialement dans la vague du mouvement #MeToo. Comme l'a indiqué le Times, certaines personnes se sont demandés qu'elle aurait été la réaction si les genres du concurrent et de la juge avaient été inversés.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.

À voir aussi sur le HuffPost: