POLITIQUE
13/03/2018 10:15 EDT | Actualisé 13/03/2018 10:15 EDT

L'administration Plante mènera une consultation publique avant la fermeture de Camillien-Houde

Jusqu'ici, la mairesse soutenait que la consultation aurait lieu à la fin du projet pilote.

Olivier Robichaud

La Ville de Montréal mènera une consultation publique avant d'interdire la circulation de transit sur le mont Royal. Jusqu'ici, la mairesse Valérie Plante soutenait que la consultation aurait lieu à la fin du projet pilote.

La voie Camillien-Houde et le chemin Remembrance seront fermés aux véhicules de transit à partir du mois d'avril. La grogne autour de cette décision a finalement atteint l'administration Plante, qui doit annoncer cette semaine qu'un mandat sera confié à l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM).

C'est la mairesse de l'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce qui en a fait l'annonce lundi, lors de la séance publique du conseil d'arrondissement.

«On va annoncer qu'il y aura une consultation avant, pendant et après le projet pilote», a-t-elle dit au grand plaisir du chef d'Ensemble Montréal, Lionel Perez, qui présentait une motion en ce sens.

«C'est une grande victoire pour la démocratie. L'administration ne peut pas continuellement rejeter les demandes des citoyens qui veulent être consultés, surtout pour un projet aussi controversé que la fermeture du mont Royal à la circulation de transit, qui va affecter des milliers d'usagers. Une pétition en ligne exigeant la tenue d'une consultation publique a déjà amassé plus de 26 000 signatures. La mairesse et son responsable des grands parcs, M. Luc Ferrandez, ont été rappelés à l'ordre par les Montréalais», a déclaré M. Perez.

Plus de détails à venir.

À voir également: