NOUVELLES
13/03/2018 22:43 EDT | Actualisé 13/03/2018 22:44 EDT

Le Canadien joue les trouble-fête

Artturi Lehkonen, Alex Galchenyuk et Jonathan Drouin ont mené l'attaque montréalaise avec des performances de deux points chacun.

THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Le Canadien de Montréal a salué son retour au Centre Bell, et gâché celui d'Alexander Radulov, en signant une victoire de 4-2 contre les Stars de Dallas mardi soir.

Artturi Lehkonen, Alex Galchenyuk et Jonathan Drouin ont mené l'attaque montréalaise avec des performances de deux points chacun.

Lehkonen a porté son total à huit buts avec son troisième doublé de la saison pendant que Galchenyuk et Drouin récoltaient deux mentions d'aide chacun.

Brendan Gallagher a bonifié son record personnel en inscrivant son 26e but de la campagne, l'éventuel filet victorieux face à Kari Lehtonen, qui a bloqué 22 rondelles.

Nikita Scherbak, avec son troisième, a ajouté un but d'assurance qu'on devrait revoir dans les bulletins de nouvelles.

La riposte des Stars est venue de Radek Faksa (12e) et de Jamie Benn (24e) face à Antti Niemi, un ancien des Stars, qui a fait face à 38 tirs.

À son 300e match en carrière dans la LNH, Radulov a mérité une mention d'aide sur le but de Benn, inscrit en avantage numérique tard en deuxième période. Pour le reste, il s'est fait relativement discret, tout particulièrement pendant les 40 premières minutes de jeu, alors qu'il n'avait été limité qu'à un seul tir au but.

À son premier match à domicile depuis le 28 février, les hommes de Claude Julien ont exploité trois punitions mineures imposées aux Stars en 71 secondes au milieu de la deuxième période pour se bâtir une avance qu'ils ont réussi à protéger.

Avec une marque de 1-1, les hommes de Ken Hitchcock se sont retrouvés à court d'un homme pour la première fois du match quand Dan Hamhuis a été pris en défaut pour quatre minutes pour bâton élevé à l'endroit de Jacob de la Rose.

Il n'a fallu que 57 secondes au Canadien pour rompre l'égalité grâce au deuxième de Lehkonen, à la suite d'une passe de Drouin. Seulement 35 secondes après le but de Lehkonen, alors que Faksa avait rejoint Hamhuis au cachot pour donner une supériorité numérique de deux hommes au Canadien, Gallagher a profité d'une belle passe de Drouin pour doubler l'avance des locaux.

La défaite fait du tort aux Stars, qui sont impliqués dans une féroce bataille pour une place dans les séries éliminatoires et qui disputaient le deuxième de six matchs consécutifs à l'étranger en seulement neuf jours.

Par ailleurs, le Tricolore a terminé le match sans les services d'Andrew Shaw, sonné à la suite d'un dur choc avec son ancien coéquipier Greg Pateryn avec 11 minutes à jouer au troisième vingt.

Sur le jeu, survenu le long de la rampe tout juste à l'intérieur de la zone des Stars, la tête de Shaw a donné sur la bande. Une fois étendu sur la glace et alors qu'il était sans défense, Shaw a reçu deux coups de poing au visage de la part de Pateryn, qui a été réprimandé pour son geste.

Le Canadien lui a fait payer cher son excès de robustesse quand Scherbak a profité d'une erreur de Stephen Johns pour marquer un but de toute beauté, après avoir facilement contourné Hamhuis.

Le Canadien a joué les deux dernières minutes en désavantage numérique à la suite de pénalités à Brett Lernout et à Byron Froese, mais Niemi a fermé la porte aux Stars avec quelques-uns de ses meilleurs arrêts du match.

Le Tricolore sera de retour au Centre Bell jeudi soir pour y accueillir les Penguins de Pittsburgh. Alors que nous serons à la mi-mars, il s'agira du premier de trois duels entre les deux clubs cette saison, et du seul présenté à Montréal.