POLITIQUE
13/03/2018 16:44 EDT | Actualisé 13/03/2018 16:44 EDT

Trump est un homme qui tient parole, affirme Trudeau à CNN

Le premier ministre, en entrevue avec Anderson Cooper, discutait de l'exemption du Canada sur les tarifs imposés à l'acier et à l'aluminium.

Twitter/AC360

Le premier ministre Justin Trudeau a qualifié Donald Trump comme étant un homme de parole sur la chaîne câblée que le président aime détester.

Trudeau, qui est présentement en tournée pancanadienne pour rassurer l'industrie métallurgique, était l'invité d'Anderson Cooper 360 sur CNN, lundi soir. Trudeau a donné l'entrevue alors qu'il était dans une aluminerie québécoise.

L'hôte, Anderson Cooper, a noté que Trump a un penchant pour changer d'idée sur des problématiques, ce que Trudeau voit comme un atout, comme il l'a déjà souligné dans le passé à des médias américains.

«Il l'a toujours fait avec moi»

«Quand le président vous donne sa parole... avez-vous pleine confiance qu'il la gardera?», a demandé Cooper.

«Il l'a toujours fait avec moi», a répondu Trudeau, ajoutant que Trump lui a mentionné au sommet du G7 l'an dernier que le Canada serait exempté des taxes.

«Il m'a assuré que le Canada ne ferait pas partie des tarifs s'ils (les États-Unis) allaient de l'avant et en effet, le Canada ne fait pas partie des tarifs actuellement», a-t-il expliqué.

Trudeau a aussi expliqué pourquoi le Canada mérite d'éviter les tarifs en raison de la sécurité nationale.

Notre aluminium canadien est dans vos avions de combat, l'acier canadien est dans vos tanks.Justin Trudeau

«Notre aluminium canadien est dans vos avions de combat, l'acier canadien est dans vos tanks», a imagé Trudeau. «Il n'y a pas meilleur partenaire de sécurité au monde pour les États-Unis que le Canada alors toute cette problématique de sécurité nationale est hors de discussion.»

Toutefois, le Canada et le Mexique sont exemptés des tarifs seulement en raison des discussions entourant la renégociation de l'ALÉNA. Cooper a noté que certains voient une telle stratégie comme du «chantage économique». Trudeau ne voulait pas aller jusque là.

«C'est quelque chose dont nous nous occupons. Nous reconnaissons que l'Amérique est désireuse de faire bouger les choses sur l'ALÉNA, nous le sommes aussi», a indiqué Trudeau. «Mais une des choses que j'ai indiquée au président est que la problématique de l'acier, s'il y avait des tarifs, ce serait plus difficile d'aller de l'avant avec la renégociation de l'ALÉNA.»

«Alors je suis heureux que nous soyons exemptés et nous continuerons à travailler fort ensemble à la table de l'ALÉNA.»

Regarder l'entrevue (en anglais) ici:

Canadian PM Justin Trudeau talks trade and Trump

Canadian PM Justin Trudeau talks trade and Trump: "We're going to continue to work constructively and productively at the NAFTA table, and we'll just respond the way we have with focus on the work we do together and not too much worry about the rhetoric" http://cnn.it/2Hv7gxR

Posted by Anderson Cooper 360 on Monday, 12 March 2018

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.