DIVERTISSEMENT
13/03/2018 10:13 EDT | Actualisé 13/03/2018 10:36 EDT

Le rappeur américain Craig Mack est décédé

Il était l'une des figures de proue de l'étiquette Bad Boy Records dans les années 1990.

Capture Twitter @MikeDreamsMusic

Le monde du rap est en deuil. Craig Mack, l'un des vétérans du rap et du hip-hop aux États-Unis, est décédé suite à une crise cardiaque, ce lundi 12 mars. D'après le New York Daily News, le rappeur de 46 ans a fini sa vie à l'hôpital de Walterboro, en Caroline du Sud, où il résidait.

Considéré comme l'une des figures de proue de l'étiquette Bad Boy de Puff Daddy, qui l'avait pris sous son aile, Craig Mack était l'auteur du tube Flava in Ya Ear (1994). Un morceau revisité par des géants tels que The Notorious B.I.G ou encore Busta Rhymes.

Son producteur, Alvin Toney, a confirmé son décès au New York Daily News: «Il était préparé à tout ce qui pouvait arriver. (...) Il n'avait pas peur. Il était prêt», confie le producteur à propos de son ami, qui avait quitté l'industrie musicale pour se tourner vers la religion. Craig Mack n'avait sorti que deux albums : Project: Funk da World, en 1994, puis Operation: Get Down, en 1997.

Le producteur DJ Scratch a rendu hommage à l'artiste sur son compte Instagram ce lundi.

«Je viens de recevoir un appel déroutant. Je ne peux pas croire que ce gars soit mort. Il m'a contacté il y a deux semaines à peine, pour parler d'un documentaire sur sa vie. Parce que Craig était mon copain de tournée. Il installait et cassait mes platines tous les soirs en tournée. Repose en paix, petit frère.»

L'annonce de la disparition de Craig Mack crée beaucoup d'émotions parmi les amateurs de rap américain, comme vous pouvez le constater dans les tweets ci-dessous.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir également sur Le HuffPost:​​​​​