DIVERTISSEMENT
13/03/2018 08:47 EDT | Actualisé 13/03/2018 08:47 EDT

«Autophonie» au MAC, ambiance sonore inspirée de Leonard Cohen

Jusqu'au 2 avril, dans le cadre de l'exposition «Leonard Cohen, Une brèche en toute chose».

Dominic Morissette

Alors que l'exposition consacrée à Leonard Cohen se poursuit au Musée d'art contemporain de Montréal (MAC), l'artiste Cédric Chabuel et des élèves en formation professionnelle ont dévoilé mardi deux installations sonores tirées de l'héritage musical du regretté chanteur.

En prenant modèle sur la vie artistique du Leonard Cohen, les jeunes étudiants ont ainsi conçu Autophonie dont l'objectif expliqué dans un communiqué envoyé aux médias est «d'éveiller le public à l'art audio, sa valeur esthétique et musicale, ainsi qu'à sa puissance narrative.»

Concrètement, Autophonie est illustré par deux propositions originales. La première, une cabine téléphonique métamorphosée en studio d'enregistrement, est installée à l'intérieur du musée. Les visiteurs sont invités à y entrer pour décrocher le récepteur afin de révéler un souvenir ou un témoignage en lien avec Cohen, disparu en novembre 2016.

L'autre, située hors des murs, est une voiture de marque Chevrolet Impala 1963 ayant la fonction de station d'écoute. En effet, assis sur le siège du véhicule, on peut choisir les postes sur la radio qui capte les rythmes provenant de la cabine téléphonique. L'expérience en huis clos est enrichie par les créations sonores des élèves et l'ambiance musicale imaginée par Cédric Chabuel également connu sous son nom d'artiste Ouananiche.

Présenté par le Centre Turbine, les installations d'Autophonie sont accessibles au MAC jusqu'au 2 avril dans le cadre de l'expo Leonard Cohen, Une brèche en toute chose/ A Crack in Everything.

À voir également :