DIVERTISSEMENT
12/03/2018 12:22 EDT | Actualisé 12/03/2018 12:22 EDT

Michel Cormier, directeur de l’information de Radio-Canada, prendra sa retraite en juillet

Il a œuvré pendant près de 30 ans à Radio-Canada.

Radio-Canada

Michel Cormier, directeur général de l'information de Radio-Canada, partira à la retraite le 31 juillet prochain, a annoncé lundi Michel Bissonnette, vice-président principal de la société d'État.

En poste comme directeur général de l'information depuis avril 2012, Michel Cormier a œuvré pendant près de 30 ans à Radio-Canada. Il a tour à tour été journaliste en Acadie pour la chaîne publique, reporter à Montréal, correspondant à Ottawa pour la radio de CBC et Radio-Canada Télé, et chef du bureau de Radio-Canada à la colline parlementaire, à Québec.

Il a ensuite occupé pendant 11 ans les fonctions de correspondant de CBC/Radio-Canada à Moscou, Paris et Pékin. Il a couvert la recomposition de la Russie, la guerre en Afghanistan, les grands débats européens, les conflits au Moyen-Orient et l'essor de la Chine. En 2011, il devenait directeur de Radio-Canada en Acadie.

Le départ à la retraite de Michel Cormier est volontaire. Michel Bissonnette lui a rendu hommage dans un communiqué officiel, lundi.

«La fonction de directeur général de l'Information est un poste extrêmement exigeant et comprend de nombreux défis que Michel a relevés avec brio. Dans le cadre de son mandat comme directeur général de l'Information, il a piloté avec succès l'exigeant dossier du repositionnement de l'info en réponse à l'évolution des habitudes de consommation de nos auditoires à l'ère numérique. Ces changements majeurs incontournables visant à ce que le diffuseur public demeure le chef de file en information resteront la marque indélébile du passage de Michel à la tête de ce secteur», a souligné Michel Bissonnette.

Ce dernier a par ailleurs précisé qu'un processus de recherche sera lancé pour pourvoir le poste de directeur général de l'Information suite au départ de Michel Cormier. L'exercice sera piloté par le cabinet Boyden, conjointement avec un comité interne de Radio-Canada, composé de Michel Bissonnette et de sa chef de cabinet, Renée-Claude Ménard, du directeur général des ressources humaines, Jean-François Albert, de l'ex-directrice directrice générale radio, audio, grand Montréal et services régionaux, Patricia Pleszczynska (à la retraite depuis novembre dernier) et deux personnalités du monde de l'information, Lise Bissonnette et Carole Beaulieu.

L'institution est également à la recherche depuis quelques mois de la personne qui prendra le relais d'Hubert Lacoix, président-directeur général sortant de CBC/Radio-Canada, qui devait quitter la tête de l'entreprise publique à la fin 2017. Une entente a été conclue pour prolonger son mandat jusqu'à ce que son remplaçant ou sa remplaçante ait été trouvé(e). En entrevue à Radio-Canada en novembre, l'avocat de 62 ans avait évoqué que «la première femme probablement dans l'histoire de l'entreprise» prendrait possiblement sa place. Hubert Lacroix avait succédé en 2007 à Robert Rabinovitch.

L'actuel vice-président principal de Radio-Canada, Michel Bissonnette, qui succède à Louis Lalande, est pour sa part en poste depuis le début de l'année 2017.

À voir également :