BIEN-ÊTRE
11/03/2018 15:15 EDT | Actualisé 11/03/2018 15:16 EDT

Kanak et Bouffon, les deux plus récents intronisés du Panthéon québécois des animaux

Deux héros à leur manière!

Deux chiens ont connu dimanche leur heure de gloire, à Laval.

Kanak et Bouffon ont alors été intronisés au Panthéon québécois des animaux.

Le premier de ces valeureux toutous a eu droit à cet honneur pour souligner les rôles qu'il joue au sein du Service de police de la Ville de Sherbrooke depuis le mois de mai 2016.

Il y offre surtout du soutien émotionnel aux victimes d'actes criminels. Ce labrador retriever est particulièrement actif auprès de jeunes ayant fait l'objet d'abus physiques ou sexuels. Il lui arrive également de se retrouver aux côtés de patrouilleurs lorsqu'ils doivent annoncer à des enfants que l'un de leurs proches a perdu la vie. Il peut aussi être dépêché dans une école quand des agents veulent y transmettre un message de prévention aux élèves.

Selon le président de l'Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux, Jean Gauvin, Kanak a été désigné pour accomplir ces diverses missions en raison de son tempérament bien particulier.

C'est un chien qui est très calme et qui, de façon innée, est attiré vers les enfants. Jean Gauvin, président de l'Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux

«C'est un chien qui est très calme et qui, de façon innée, est attiré vers les enfants», a mentionné M. Gauvin lors d'une entrevue téléphonique avec La Presse canadienne.

Quant à Bouffon, il a fait son entrée au Panthéon québécois des animaux après avoir posé un acte de bravoure en octobre.

À ce moment, ce chien de race Saint Pierre a sauvé son maître, Jacques Millette, qui s'était malencontreusement retrouvé dans le pétrin.

Ce dernier, qui se déplace en fauteuil roulant en plus d'être sourd et muet, a accidentellement provoqué un incendie pendant des travaux dans son sous-sol.

Son fidèle compagnon s'est approché de lui, ce qui a permis à M. Millette de s'agripper à son pelage. Par la suite, Bouffon l'a aidé à sortir de la pièce où se trouvait le foyer d'incendie.

En agissant de la sorte, «ce chien-là lui a carrément sauvé la vie», a soutenu Jean Gauvin.

Le Panthéon québécois des animaux existe depuis maintenant 20 ans.

Pour sélectionner les bêtes qui vont s'y retrouver, l'Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux procède de manière méthodique.

L'organisation épluche régulièrement les nouvelles pour déterminer si des chiens, des chats voire des chevaux ont adopté des comportements exemplaires ou ont posé des gestes dignes de mention.

«Par la suite, il y a un comité qui prend connaissance des différents cas et les plus méritants sont choisis», a précisé M. Gauvin.

À ce jour, 44 chiens, cinq chats et deux chevaux ont été intronisés au Panthéon québécois des animaux.

À voir aussi: