NOUVELLES
11/03/2018 17:38 EDT | Actualisé 12/03/2018 10:07 EDT

20 centenaires dans la même résidence: l'événement est souligné

Cet «exploit» d'avoir sous le même toit 20 centenaires n'est pas banal.

THE CANADIAN PRESS
Edward Sohmer et une amie.

La fête d'anniversaire qui était célébrée dimanche dans une résidence pour personnes âgées située sur l'île de Montréal ressemblait à tant d'autres. Il y avait les ballons, les cadeaux et le gâteau.

Une grande différence toutefois: il n'y avait pas assez de place sur le gâteau pour y placer toutes les chandelles, car tous les jubilaires ont ou auront au moins 100 ans en 2018.

La fête qui s'est déroulée au Waldorf, à Côte-Saint-Luc, avait été organisée pour célébrer 20 des plus vieux résidants de l'endroit. À eux tous, ils totalisent 2030 ans.

Parmi les invités d'honneur figurait Emily Clarke, une survivante de la terrible explosion qui a ravagé Halifax en 1917. Mme Clarke est aussi la soeur de Viola Desmond, dont le visage apparaît sur les nouveaux billets de 10 $.

Il y avait aussi Ruth Horwitz, qui soufflera lundi sur sa 105e bougie. Elle se souvient encore des réverbères qu'on devait allumer à la main.

"Ils arrivaient au crépuscule et ils allumaient les réverbères, raconte-t-elle. Aujourd'hui, ceux-ci s'allument tout seul."

La Presse canadienne/Graham Hughes
Ruth Horwitz et sa fille Fran Krane

Les 13 femmes et les sept hommes étaient entourés d'amis, de proches et de dignitaires.

Les invités leur ont chanté "Bonne Fête" et se sont mêlés à eux. Ceux-ci ont aussi reçu des certificats de félicitation du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et même... de la reine Elizabeth II.

Bien sûr, on leur a demandé le secret de la longévité. Plusieurs se sont entendus pour dire qu'une bonne attitude était fondamentale.

"Comme ma mère disait: on doit tirer le mieux de toutes les situations", a dit Mme Horwitz, qui portait un ensemble d'un pourpre éclatant.

Sadie Wohl, qui a eu 103 ans tout récemment, opinait du bonnet.

Il faut mener une bonne vie, une vie honnête. On doit être une bonne personne et vivre naturellement.Sadie Wohl

La majorité d'entre eux ont perdu des proches et des amies en chemin.

Cela n'empêche pas Donald Brown, âgé de 101 ans, de continuer à raconter des blagues. Il veut toujours rester actif et faire de nouvelles rencontres.

"Ce que je préfère avant tout est d'aller à la réception et de demander quand commencent les cours d'exercices", a mentionné cet ancien professeur de littérature.

Actuellement, seulement 0,02 pour cent de la population québécoise atteint l'âge de 100 ans.

Selon la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Francine Charbonneau, ce pourcentage pourrait bien monter au cours des prochaines années puisque de plus en plus de personnes âgées vivent plus longtemps et demeurent en santé.

Elle a indiqué que le gouvernement tentait de s'y préparer en finançant des résidences pour personnes âgées afin de permettre aux gens de vivre plus longtemps dans leur foyer.

"On doit commencer à penser qu'ils peuvent vivre de façon autonome, car ils sont en bonne forme pour l'âge qu'ils ont. Ils peuvent vous raconter des histoires extraordinaires. On doit être respectueux, mais on doit les considérer comme n'importe quel autre citoyen."