NOUVELLES
10/03/2018 16:23 EST | Actualisé 10/03/2018 16:23 EST

Le Canadien s'incline contre le Lightning

Pour une deuxième fois en autant de visites à Montréal, les hommes de Jon Cooper ont été poussés jusqu'en fusillade.

USA Today Sports / Reuters

Le Canadien de Montréal n'est pas dans la course pour une place dans le séries éliminatoires, mais n'allez pas dire ça au Lightning de Tampa Bay.

Pour une deuxième fois en autant de visites à Montréal, les hommes de Jon Cooper ont été poussés jusqu'en fusillade. Contrairement à la première escale au début de janvier, ils ont récolté le point boni grâce à une victoire de 4-3 samedi soir.

Brayden Point a réussi l'unique filet lors des tirs de barrage contre Antti Niemi.

Chez le Canadien, Paul Byron et Charles Hudon ont vu Andrei Vasilevskiy stopper leurs tirs. Entre les deux, Jonathan Drouin a raté la cible.

Dans la victoire, Nikita Kucherov a connu une soirée d'un but et une aide.

Kucherov, seul joueur dans la LNH à avoir franchi le plateau des 80 points, a participé au but égalisateur de Ryan Callahan au tout début de la troisième période.

Ce but de Callahan a été marqué alors qu'il ne restait que dix secondes à une pénalité mineure à Phillip Danault, qui avait été pris en défaut seulement 14 secondes après Byron Froese dès la première minute de jeu du troisième vingt. Il permettait alors au Lightning de porter le score 3-3.

Kucherov avait profité d'une autre supériorité numérique pour faire vibrer les cordages au deuxième vingt.

Point, avec son 25e au premier vingt, a également déjoué la vigilance de Niemi.

Dans la défaite, Max Pacioretty a imité Kucherov avec une performance d'un but et une aide.

Enlisé dans une profonde léthargie alors qu'il n'avait pas fait vibrer les cordages à ses 11 dernières parties, Pacioretty a brisé une égalité de 2-2, lors d'une supériorité numérique, avec un peu plus de trois minutes à écouler à la période médiane.

Quelque sept minutes avant qu'il n'enfile son 17e filet de la saison, Pacioretty avait récolté une mention d'aide sur le cinquième but de la saison du défenseur Joe Morrow.

Froese, avec son deuxième de la saison, avait donné les devants aux hommes de Claude Julien en première période.

Avec sa performance, Pacioretty récoltait au moins deux points dans un match pour la première fois depuis le 25 janvier, contre les Hurricanes de la Caroline, soit la même soirée lors de laquelle il avait marqué son dernier but.

Par ailleurs, il a laissé filer une chance incroyable de mettre fin au match dès la première minute de la prolongation lorsqu'il s'est présenté complètement seul devant Vasilevskiy. Toutefois, il a tellement hésité devant le colosse portier du Lightning qu'il n'a finalement même pas tiré au filet, déclenchant le mécontentement de plusieurs spectateurs.

«Il est très bon. Il sort tellement loin de son but qu'il vous donne l'impression qu'il n'est pas possible de le battre avec un tir. Vous essayez donc de faire une feinte mais il s'ajuste tellement bien. Vous ne voyez pas ça chez beaucoup de gardiens. Sa poussée avec son patin est de haute qualité», a raconté Pacioretty en parlant de Vasilevskiy.

Malgré le revers, Niemi a offert une bonne prestation dans les filets du Canadien après trois sorties difficiles face au Lightning au mois d'octobre, avec les Penguins de Pittsburgh et les Panthers de la Floride.

Samedi, il a bloqué 36 rondelles et s'est montré alerte en troisième période, entre autres face à Point qui s'est présenté complètement seul devant lui en désavantage numérique.

Il a été encore plus étincelant en prolongation alors que le Lightning a profité d'une supériorité numérique à la suite d'une punition à Joe Morrow pour bâton élevé à l'endroit de Tyler Johnson, un geste purement accidentel survenu derrière le filet du Lightning.

De son côté, le Canadien a décoché 32 tirs en direction de Vasilevskiy.

Impliqué dans une lutte de tous les instants avec les Bruins de Boston et les Maple Leafs de Toronto pour le premier rang de la section Atlantique, le Lightning est allé chercher deux précieux points. Toutefois, les Maple Leafs ont fait de même en défaisant les Bruins pour se hisser en deuxième place.

Par ailleurs, ce passage à Montréal met fin à une séquence de 17 matchs sur 25 à l'étranger pour le Lightning. Le Lightning a gagné 11 de ces 17 parties sur la route, et ils joueront 10 de leurs 11 prochains matchs à domicile.

«Il y a une raison pour laquelle ce groupe de joueurs est capable d'additionner les victoires, et ce n'est pas seulement le talent. Ce groupe travaille», a loué Cooper.

En congé dimanche, le Canadien reprendra le collier lundi soir alors qu'il accueillera les Flyers de Philadelphie dans le troisième de quatre matchs d'affilée au Centre Bell.

Avec quelle formation? On le saura après 15 h lundi après-midi.

Échos de vestiaire

Claude Julien, au sujet de la performance de ses joueurs:

«J'ai aimé l'effort de l'équipe, on a joué contre une équipe qui patine extrêmement bien et on a été capable de garder le rythme du début jusqu'à la fin.»

Jonathan Drouin, au sujet du travail du gardien Antti Niemi:

«'Nemo' a offert une grande performance ce soir, à cinq contre trois, à quatre contre trois. Habituellement, quand vous vous retrouvez à quatre contre trois en prolongation, ça met fin au match. Mais Antti a réussi des arrêts de toute beauté.»

Antti Niemi, au sujet du défi que présentent les attaquants du Lightning:

«C'est une équipe qui possède de nombreux joueurs de talent et très rapides. Et le jeu de puissance du Lightning est très dangereux.»