POLITIQUE
10/03/2018 14:03 EST | Actualisé 10/03/2018 14:03 EST

Une femme voilée utilisée par Condition féminine Canada pour la Journée internationale des femmes

Djemila Benhabib a fortement réagi.

Condition Féminine Canada

Pour souligner la Journée internationale des femmes le 8 mars, le ministère de la Condition féminine du Canada a utilisé différents portraits de femmes, dont une portant le hijab, faisant sortir de ses gonds la militante et auteure Djemila Benhabib.

Sur les différentes affiches visibles sur le site web, on peut voir plusieurs portraits représentant la diversité canadienne. Le thème de cette campagne, «#MonFéminisme», «s'inspire du rôle que le féminisme continue à jouer dans la définition du Canada et des pays du monde entier».

Sur un de ses portraits, on retrouve une femme portant le hijab. Le hijab est porté par des musulmanes dans l'espace public. Il est associé par certaines personnes à un symbole d'oppression, puisque dans la religion islamique, les femmes doivent se couvrir en présence d'un homme.

C'est dans cette lignée que Mme Benhabib a critiqué le choix de Condition féminine Canada sur Facebook: