POLITIQUE
10/03/2018 08:41 EST | Actualisé 10/03/2018 08:41 EST

Le Bloc pourrait disparaître, selon un sondage

Ça va moins bien pour Justin Trudeau également.

PC/Paul Chiasson

La dissension au sein du Bloc québécois risque de faire disparaître le parti, selon un sondage Léger-Journal de Montréal publié samedi.

Si des élections se tenaient aujourd'hui, le Bloc obtiendrait à peine 12 % des votes au Québec, un creux historique pour la formation politique dirigée par Martine Ouellet.

Un peu plus de la moitié des électeurs, 52 %, estiment que Mme Ouellet devrait démissionner comme chef, contre 15 % qui ne le souhaitent pas. Le tiers des répondants n'ont pas d'opinion.

Chez les partisans du Bloc, 37 % croient qu'elle devrait rester en poste, contre 36 % qui voudraient qu'elle quitte.

Par ailleurs, le Parti libéral et le Parti conservateur seraient maintenant à égalité en tête, au pays, avec 38 % des intentions de vote, contre 14 % au Nouveau Parti démocratique.

Le récent voyage du premier ministre Justin Trudeau en Inde n'est pas étranger à cette baisse des libéraux, puisque 66 % des Canadiens l'ont vu comme un échec.

Le sondage a été réalisé du 5 au 8 mars auprès de 1536 Canadiens.