DIVERTISSEMENT
09/03/2018 07:47 EST | Actualisé 09/03/2018 07:48 EST

Rendez-Vous Québec Cinéma: de «Chien de garde» au «Chalet»

Plus de 55 000 personnes ont participé à l’une ou l’autre des activités du festival.

Vivien Gaumand

Les Rendez-Vous Québec Cinéma (RVQC) ont tracé un bilan heureux de leur 36e édition, jeudi, en annonçant que plus de 55 000 personnes ont participé à l'une ou l'autre des activités du festival, qui se tenait du 21 février au 3 mars.

Québec Cinéma a noté une progression de 12% dans la fréquentation des projections des différentes œuvres à l'affiche, par rapport à l'an dernier. Les événements inspirés des films de la dernière année, eux, ont enregistré un bond en avant de 76% d'achalandage, en comparaison avec 2017.

L'assistance des Nuits des Rendez-Vous a plus que doublé, et on ne connaît pas encore les résultats des Rendez-Vous chez vous, un volet de la programmation qui permet au public de profiter des longs-métrages, courts-métrages et autres œuvres à l'honneur dans le confort de son salon, par le biais de la plateforme numérique de son choix.

Parmi les titres en vedette aux RVQC, cette année, on trouvait Pour vivre ici, dernière offrande de Bernard Émond, qui ouvrait le rassemblement, et Chien de garde, de Sophie Dupuis, qui a clôturé les festivités.

Le cinéaste André Forcier s'est adressé à une salle comble, à la Cinémathèque québécoise, avant la présentation d'un classique de sa filmographie, Au clair de la lune. Des séances de cinéma ont été proposées à la Maison du père (De père en flic 2), et à des groupes de nouveaux arrivants en processus de francisation (Les rois mongols, Pieds nus dans l'aube et Bon Cop Bad Cop 2).

Une large part de l'offre des 36 RVQC (une quinzaine de films) traitait des réalités et préoccupations des communautés autochtones, dont le documentaire Ce silence qui tue, de Kim O'Bomsawin, présenté en première mondiale, et Our People Will Be Healed, d'Alanis Obomsawin.

Denis Villeneuve, Patrick Huard, Renée April, Robin Aubert et Alanis Obomsawin ont offert des leçons de cinéma très courues – 1400 personnes ont rempli le Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts pour écouter Denis Villeneuve – et, parmi les récipiendaires des neuf distinctions remises, All You Can Eat Bouddha – Le meilleur des séjours, de Ian Lagarde, s'est mérité le Prix Gilles-Carle, octroyé au meilleur premier ou deuxième long-métrage de fiction, et Sur la lune de nickel, de François Jacob, a arraché le Prix Pierre et Yolande Perrault, alloué au meilleur premier ou deuxième long-métrage documentaire.

Enfin, dans sa proposition aux multiples ramifications, les RVQC accordent toujours une place aux jeunes avec les Rendez-Vous Popcorn. Entre autres invitations lancées aux enfants et aux adolescents, en 2018, figurait la rencontre avec les acteurs du Chalet, le 25 février dernier (voir nos photos ci-jointes). Les petits spectateurs ont alors pu assister à la diffusion d'un épisode en primeur, poser des questions à tous les comédiens de la série de VRAK et se faire photographier avec eux. La même semaine, Sarah-Jeanne Labrosse, Catherine Brunet, Julianne Côté, Antoine Pilon et compagnie ont aussi effectué un saut à Montréal en lumière, où ils se sont prêtés à un amusant exercice d'art latte avec une experte barista et ont échangé avec les admirateurs (trices).

Le Chalet aux Rendez-vous Québec Cinéma

Patrick Huard était l'ambassadeur de cette 36e mouture des RVQC, dont on peut vivre ou revivre plusieurs moments en différé sur le site web.

Voir aussi: