NOUVELLES
09/03/2018 14:57 EST | Actualisé 09/03/2018 14:57 EST

Martin Shkreli, le «Pharma Bro», devra purger une peine de sept ans de prison

En pleurs, il a indiqué qu'il avait fait plusieurs erreurs et s'est excusé auprès des investisseurs.

Martin Shkreli, le «Pharma Bro» qui s'est rendu célèbre en haussant de façon outrancière le prix de certains médicaments, a reçu vendredi une peine de sept ans de prison pour fraude boursière.

Le dirigeant de société pharmaceutique a été reconnu coupable, l'an dernier, d'avoir dupé de riches investisseurs sur deux fonds d'investissement qu'il gérait, qui n'existent plus aujourd'hui.

La sentence a été rendue par la juge américaine Kiyo Matsumoto, qui avait aussi décidé, plus tôt cette semaine, que M. Shkreli devrait se départir de plus de 7,3 millions $ US en actifs.

En pleurs au moment de recevoir sa peine, M. Shkreli a indiqué à la juge qu'il avait fait plusieurs erreurs et s'est excusé auprès des investisseurs.

Son avocat avait estimé qu'il ne méritait que 18 mois ou moins d'emprisonnement et qu'il ne devrait pas être puni pour ne pas avoir la langue dans sa poche. La juge a assuré qu'elle n'avait pas tenu compte de ses actions autres que celles liées à la fraude.

Les procureurs avaient pour leur part fait valoir que l'homme de 34 ans était un expert en manipulation qui avait fraudé des investisseurs fortunés et qu'il méritait 15 ans de prison.