BIEN-ÊTRE
09/03/2018 16:13 EST | Actualisé 09/03/2018 16:29 EST

L'écoute de séries en rafale pourrait augmenter le risque de cancer du côlon

Les chercheurs n'ont trouvé aucun lien entre le temps passé devant un écran d'ordinateur et le risque de cancer.

Getty Images/iStockphoto

S'asseoir et écouter la télévision plus de quatre heures par jour pourrait augmenter le risque de développer un cancer du côlon chez les hommes, selon une nouvelle étude.

Regarder plus de quatre heures de télévision par jour a été associé à un risque 35% plus élevé de développer un cancer du côlon chez les hommes. Les résultats n'étaient pas les mêmes pour les femmes.

Fait intéressant, les chercheurs n'ont trouvé aucun lien entre le temps passé à l'ordinateur et le risque de cancer de l'intestin.

« Des recherches antérieures suggèrent que regarder la télévision peut être associé à d'autres comportements, tels que fumer, boire et grignoter davantage. Ces choses peuvent augmenter le risque de cancer de l'intestin », a déclaré le Dr Neil Murphy, chercheur principal au Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) en France.

« Être sédentaire est également associé à un gain de poids et à une plus grande masse grasse. L'excès de graisse corporelle peut influencer les taux sanguins d'hormones et d'autres produits chimiques qui affectent la croissance de nos cellules et peuvent augmenter le risque de cancer du côlon. »

C'est l'une des plus grandes études à ce jour sur le lien entre le comportement sédentaire et le risque de cancer du côlon. Les chercheurs ont analysé les données de plus de 500 000 hommes et femmes pour l'étude qui a été publiée dans le British Journal of Cancer.

Après six années de suivi, 2 391 personnes de l'étude britannique Biobank ont développé un cancer du côlon.

Getty Images/iStockphoto

Lorsque les chercheurs du CIRC, de l'Imperial College de Londres et de l'Université d'Oxford ont analysé les données, ils ont établi un lien entre le comportement sédentaire et le cancer de l'intestin. Sans surprise, ils ont également constaté qu'une augmentation de l'activité physique était associée à un risque inférieur de cancer de l'intestin chez les hommes.

«Cette étude pose des questions intéressantes: pourquoi le temps d'écran des ordinateurs n'augmentait-il pas le risque de cancer de l'intestin? Il existe des preuves qu'une plus grande exposition aux publicités de malbouffe à la télé augmente la probabilité d'en consommer, ce qui augmentera également les chances de prendre du poids », a déclaré la professeure Linda Bauld, experte en prévention de Cancer Research UK.

«Nous aurons besoin de recherches supplémentaires pour répondre aux questions soulevées par cette étude. Ce que nous savons, c'est que garder un poids santé, réduire l'alcool, faire de l'activité physique et manger des fruits et légumes réduisent le risque de cancer de l'intestin », a-t-elle ajouté.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Royaume-Uni a été traduit de l'anglais.