NOUVELLES
08/03/2018 17:15 EST | Actualisé 08/03/2018 23:12 EST

Retour à la normale au centre-ville de Montréal après une fuite de gaz

Le centre commercial a toutefois été évacué par mesure préventive.

Capture d'écran

-Le calme était revenu au cente-ville de Montréal, jeudi soir, à la suite d'une fuite de gaz survenue plus tôt en journée qui a provoqué l'évacuation du centre Eaton.

Le centre commercial a toutefois été évacué par mesure préventive.

La fuite, causée par des travaux d'excavation sur la rue Sainte-Catherine, a été constatée aux alentours de 15 h près de l'avenue McGill College. Elle a été colmatée environ trois heures plus tard.

Un large périmètre de sécurité a été maintenu jusqu'en soirée, alors que les pompiers procédaient à des tests "pour évaluer le danger".

La circulation dans le secteur a pu reprendre que vers 20 h.

Christian Legault, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal, a expliqué qu'une pelle excavatrice avait accroché un tuyau en acier, entraînant "une fuite de gaz importante sur la rue Sainte-Catherine". Il a indiqué que l'évacuation dans cette portion du centre-ville avait touché "plusieurs milliers de personnes".

Outre le centre Eaton, "tout le Montréal souterrain dans les alentours" a été évacué, a indiqué M. Legault.

Les pompiers ont été appelés en premier lieu, puis la police de Montréal pour rediriger la circulation.

La station de métro McGill a aussi été évacuée. Le service sur la ligne verte du réseau du métro a été maintenu, mais les arrêts de trains ont cessé pendant environ trois heures à la station McGill. Le service normal a été rétabli vers 19 h 30.

L'incident a aussi causé des pannes de courant, privant jusqu'à 3400 clients sur l'ensemble de l'île de Montréal vers 18 h.

Hydro-Québec a confirmé sur Twitter qu'une panne d'électricité au centre-ville était causée par la fuite de gaz, disant avoir interrompu le service à la demande du Service de sécurité incendie.

L'Université du Québec à Montréal (UQÀM) affirmait en fin d'après-midi qu'une intervention d'Hydro-Québec causait une panne électrique dans plusieurs pavillons du Complexe des sciences Pierre-Dansereau.

Selon le site d'Hydro-Québec, la situation est cependant rétablie, car aucune interruption de service n'est mentionnée pour la région de Montréal.