NOUVELLES
07/03/2018 14:55 EST | Actualisé 07/03/2018 14:56 EST

Ted Cruz croit que les républicains pourraient perdre le contrôle du congrès

Il est en mode panique.

Le sénateur texan Ted Cruz a un avertissement pour ses collègues républicains: le parti risque de perdre les deux chambres du congrès en novembre.

Cruz a soutenu que «l'extrême gauche» pourrait voter en grand nombre, motivée à battre l'agenda du président Donald Trump.

«Nous savons que la gauche va se pointer», a affirmé Cruz en entrevue avec l'animateur de radio conservateur Hugh Hewitt. «Les gens de l'extrême gauche, ils sont fâchés. Ils sont remplis de rage. Ils détestent le président.»

Le sénateur a aussi déclaré que si l'économie est en plein boom et que les conservateurs se présentent aux urnes, son parti pourrait récolter jusqu'à sept sièges au sénat et tenir une «majorité large, fonctionnelle».

Toutefois, il a aussi averti les auditeurs du scénario opposé:

Si les conservateurs sont complaisants, et écoutez-moi bien, nous allons voir une sortie historique de l'extrême gauche en novembre, ce qui signifie que si les conservateurs restent à la maison, nous pourrions perdre les deux chambres du congrès.

Si les démocrates prennent le contrôle de la chambre des représentants, il a prédit que Nancy Pelosi redeviendrait la présidente et débuterait immédiatement un processus d'impeachment contre Trump.

Plus près de la maison, Cruz a averti d'une possible vague bleue au Texas, si les conservateurs restaient à la maison au lieu de voter. Mais il ne croit pas que ce scénario se concrétisera.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.