POLITIQUE
07/03/2018 13:26 EST | Actualisé 07/03/2018 13:29 EST

Mario Asselin portera les couleurs de la CAQ dans Vanier-Les Rivières

Il croit que cette fois-ci sera la bonne.

LA PRESSE CANADIENNE
Ancien directeur d'école et entrepreneur, Mario Asselin a tenté de se faire élire en 2012 dans Taschereau et en 2014 dans Louis-Hébert. Il tente sa chance de nouveau en 2018.

QUÉBEC – Mario Asselin se portera une fois de plus candidat pour la Coalition avenir Québec (CAQ) aux élections générales d'octobre. Il tentera de déloger les libéraux dans la circonscription de Vanier-Les Rivières, à Québec.

M. Asselin, qui siège au Conseil exécutif national de la CAQ, est un fidèle du parti depuis sa création. Il a été candidat aux élections de 2012 dans Taschereau et de 2014 dans Louis-Hébert. C'est la troisième fois qu'il tentera de se faire élire, cette fois-ci dans la circonscription où il habite.

Celui qui œuvre comme conseiller stratégique en éducation et en gouvernance numérique croit que cette fois-ci sera la bonne, avec un gouvernement libéral qu'il juge «usé». Les sondages prédisent d'ailleurs que la CAQ raflera presque l'entièreté de la région de Québec.

Le chef caquiste, François Legault, a d'ailleurs misé sur l'importance de la région pour son parti et a rappelé qu'un « vent de changement » avait soufflé dans Louis-Hébert lors de l'élection de la députée Geneviève Guilbault.

Sur son blogue personnel, M. Asselin identifie quatre priorités dans la circonscription : favoriser l'autonomie des écoles, aider les familles, régler les problèmes de circulation et améliorer l'accès à des emplois payants.

La circonscription est actuellement détenue par le député libéral Patrick Huot.

Voir aussi sur le HuffPost:

Les députés provinciaux qui quittent la vie politique en 2018