NOUVELLES
06/03/2018 17:35 EST | Actualisé 06/03/2018 17:35 EST

Au lieu de pensées et de prières, l'Oregon adopte de nouvelles lois sur le contrôle des armes à feu

La gouverneure Kate Brown préfère l'action.

La gouverneure démocrate de l'Oregon Kate Brown a signé une nouvelle loi en matière de sécurité en lien avec les armes à feu lundi, faisant de cet État le premier à resserrer ses règlements sur les armes depuis la fusillade dans une école secondaire de la Floride, le mois dernier.

La mesure étend la portée d'une loi déjà existante pour empêcher des partenaires intimes qui ont déjà été condamnés de violence conjugale ou de harcèlement d'acheter et de conserver des armes à feu. Jusqu'à maintenant, la loi ne s'appliquait qu'à des partenaires mariés, et la nouvelle mesure ferme ce qui a été appelé la «faille du petit ami».

«Je suis fière de signer cette loi, faisant de l'Oregon le premier État à prendre des dispositions pour prévenir la violence insensée par les armes à feu depuis la tragédie de Parkland, en Floride», a déclaré Brown, dans un communiqué. «Aujourd'hui, marque une étape importante, mais nous savons que nous devons en faire plus. Il est plus que temps qu'on tienne le congrès et la Maison-Blanche responsable. C'est maintenant le temps de promouvoir un vrai changement et une législation sur la sécurité des armes à feu.»

«Le projet de loi avait été déposé en janvier, mais la gouverneure l'a qualifié «d'historique», car les législateurs de l'État ont décidé d'accélérer l'adoption de la mesure en réponse à la fusillade de Parkland.

À l'opposé, les législateurs de l'État de la Floride ont plutôt voté samedi pour conserver la légalité des AR-15, l'arme utilisée lors le massacre de Parkland.

L'Oregon permet aussi la vente de ces fusils.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.