NOUVELLES
06/03/2018 14:56 EST | Actualisé 06/03/2018 15:23 EST

Le correspondant du «New York Times» prend la route pour découvrir le Québec

Il demande aux lecteurs de lui fournir leurs coups de coeur à visiter.

Jasmin Lavoie

Le correspondant du New York Times au Québec, Dan Bilefsky, a trouvé une façon originale de découvrir la province. Dès le 12 mars, il prendra la route pour partir à la rencontre de ses habitants dans différents coins pour illustrer la diversité des aspirations du peuple québécois.

«Qui n'adore pas les road trips?», lance d'emblée M. Bilefsky en entrevue avec le HuffPost Québec. «Sur une note plus sérieuse, j'y vois une occasion pour moi d'utiliser les réseaux afin de bâtir une relation avec les lecteurs», précise le reporter né à Montréal, qui a quitté la ville pour devenir correspondant pour le Times en Europe. Il est en poste dans la métropole québécoise depuis le 1er décembre.

M. Bilefsky dit s'être inspiré de la photographe new-yorkaise Lida Moser, qui a parcouru la Belle Province en 1950 à la recherche des plus beaux clichés. «Je tenterai de lui rendre hommage du mieux que je peux avec mon iPhone», blague-t-il.

Signe toutefois que son périple est bien ancré dans la modernité, le journaliste a demandé à son lectorat de l'aiguiller sur ce qu'il doit voir, écouter, ou encore les gens qu'il doit rencontrer sur la route. «Je suis joliment surpris de la réponse des lecteurs, confie Bilefsky. J'ai reçu plus d'une centaine de suggestions depuis hier.»

Et ces suggestions tirent d'un bout à l'autre du spectre des thèmes à aborder, de la présence de l'Église catholique à la cabane à sucre.

Le correspondant a déjà un plan. Il visitera Montréal, Maniwaki, Hérouxville, Québec et Saguenay. «Je voulais avoir des endroits qui expriment différemment ce qu'est le Québec. Le bilinguisme de Montréal est unique, Maniwaki me permettra d'aborder la question autochtone, et Hérouxville a été au centre d'une crise xénophobe, à tort ou à raison», expose-t-il.

Ce qui branche d'autant plus le reporter, c'est qu'il pourra entretenir une relation avec ses lecteurs tout au long du voyage. Il sera accompagné du journaliste pigiste Jasmin Lavoie, responsable de la vidéo. «C'est un projet interactif expérimental. C'est en temps réel et ça me permettra d'offrir un portrait personnel et visuel sur mes pages Facebook, Twitter et Instagram», vante-t-il.

Le Québec change

En poste depuis trois mois, Dan Bilefsky a pu constater que le Québec d'aujourd'hui n'a plus les mêmes questionnements qu'il avait dans les années 1980. «À l'époque, c'était les discussions sur un éventuel deuxième référendum, l'exode des anglophones. Les jeunes n'ont plus les mêmes priorités que leurs parents. Ils sont plus à travailler à devenir le prochain Bill Gates qu'à faire la révolution», analyse-t-il.

... Et la poutine?

Quelle est la poutine préférée du correspondant? «Je vais peut-être vous étonner, mais je suis très sportif et je ne mange pas souvent de la poutine. Mais je dirais que, habitant le Plateau-Mont-Royal, La Banquise demeure un classique pour moi.»

Galerie photoLe Québec des années 1950 vu par Lida Moser Voyez les images