NOUVELLES
05/03/2018 18:33 EST | Actualisé 05/03/2018 18:36 EST

Une émission d'actions de Bombardier pourrait lui permettre de mobiliser 734 M $

«Le produit net tiré du placement serait utilisé pour son fonds de roulement et ses besoins généraux.»

Clodagh Kilcoyne / Reuters

Bombardier se tourne vers les marchés boursiers pour effectuer une nouvelle ronde de financement qui pourrait lui permettre de mobiliser jusqu'à 734,1 millions $.

L'entreprise montréalaise spécialisée dans la construction d'avions et de trains a annoncé lundi, après la clôture des marchés boursiers, s'être entendue pour émettre un minimum de 168 millions d'actions de catégorie B au prix de 3,80 $ par action, pour un produit atteignant 638,4 millions $.

L'entente conclue avec un syndicat de preneurs fermes dirigé par Valeurs Mobilières Crédit Suisse (Canada), la Financière Banque Nationale, UBS Valeurs Mobilières Canada et Valeurs Mobilières TD prévoit en outre une option de surallocation qui leur permet d'acheter jusqu'à 25,2 millions d'actions supplémentaires. Cette option, si elle est exercée complètement, porterait le produit de l'opération à 734,1 millions $.

Bombardier a indiqué, dans un communiqué, que le produit net tiré du placement serait utilisé pour son fonds de roulement et ses besoins généraux. L'augmentation de sa situation de trésorerie devrait lui procurer davantage de souplesse opérationnelle et augmenter la part des capitaux propres dans son bilan, a-t-elle fait valoir.

La conclusion du placement, prévue vers le 23 mars, est assujettie aux conditions de clôture habituelles, incluant l'approbation de la Bourse.

L'action de Bombardier a clôturé la séance de lundi à 4,00 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 4 cents, soit 1,01 pour cent.