NOUVELLES
05/03/2018 10:44 EST | Actualisé 05/03/2018 14:18 EST

Agressions sexuelles à l'Université Laval: l'accusé écope de trois ans de pénitencier

Il sera par la suite expulsé du Canada.

L'homme qui s'était introduit dans des résidences de l'Université Laval pour y commettre des agressions sexuelles, Thierno-Oury Barry, écope de trois ans de pénitencier, rapporte le Journal de Québec.

La peine a été entérinée par la juge Réna Émond au palais de justice de Québec, après un accord entre la couronne et la défense. Thierno-Oury Barry devra également être inscrit au registre des délinquants sexuels.

Devant la cour, l'homme de 20 ans a acquiescé d'un faible «oui» d'être entré dans huit chambres du pavillon Alphonse-Marie-Parent dans la nuit du 14 au 15 octobre 2016, rapporte Le Soleil.

Thierno-Oury Barry a donc reconnu avoir embrassé et caressé quatre étudiantes, et avoir tenté de pénétrer l'une d'entre elles.