NOUVELLES
04/03/2018 20:37 EST | Actualisé 04/03/2018 20:37 EST

La Chine accélère la croissance de ses dépenses militaires en 2018

Son budget militaire est le deuxième du monde après celui des États-Unis.

Damir Sagolj / Reuters

La Chine a annoncé lundi que son budget militaire, le deuxième du monde après celui des Etats-Unis, augmenterait de 8,1% en 2018, un rythme de croissance supérieur à l'an dernier.

Ce taux de croissance, plus élevé qu'en 2017 (+7%), a été annoncé par le gouvernement dans un rapport publié peu avant l'ouverture de la session annuelle du Parlement. L'enveloppe atteint 175 milliards de dollars, selon l'agence Chine nouvelle.

La Chine a dépensé en 2017 un total de 151 milliards de dollars pour son armée, selon un récent rapport de l'Institut international pour les études stratégiques (IISS), un cabinet spécialisé basé à Londres.

C'est quatre fois moins que les Etats-Unis (603 milliards). Mais nettement plus que l'Arabie saoudite (77), la Russsie (61), l'Inde (53), le Royaume-Uni (51) ou encore la France (49).

Pékin accroît ses dépenses de défense depuis plus de 30 ans pour combler son retard sur les armées occidentales. L'augmentation annuelle avait atteint presque 18% à la fin des années 2000. Ces dernières années, le taux de croissance du budget militaire est plus ou moins coordonné avec celui du PIB (qui était de 6,9% en 2017).

En octobre, le président chinois Xi Jinping a appelé l'armée à achever sa modernisation d'ici 2035, et à être "de classe mondiale" à l'horizon 2050.

L'armée chinoise est encore peu présente à l'international: hormis ses participations aux missions de maintien de la paix de l'ONU, elle a 240 hommes dans l'unique base militaire qu'elle a pour l'instant ouverte à l'étranger (en 2017 à Djibouti), et sa marine patrouille dans le golfe d'Aden pour les opérations d'escorte anti-piraterie, selon l'IISS.

Les Etats-Unis comptent, eux, quelque 200 000 militaires déployés dans une quarantaine de pays sur les cinq continents.