POLITIQUE
03/03/2018 10:16 EST | Actualisé 03/03/2018 10:16 EST

Trudeau perdrait les élections si le scrutin était demain, selon un sondage Ipsos

C'est la première fois que cette situation survient depuis avant même les élections de 2015.

Adnan Abidi / Reuters

Les libéraux de Justin Trudeau perdraient les élections si le scrutin avait lieu demain, selon un sondage Ipsos publié en exclusivité pour Global News.

Selon l'étude, le voyage en Inde problématique du premier ministre serait le «symptôme d'un problème grandissant».

Les libéraux obtiendraient 33% des voix, contre 38% pour les conservateurs d'Andrew Scheer. Il s'agit d'une baisse de cinq points pour les libéraux comparativement à décembre.

Le NPD obtiendrait 21% d'appui, et les verts fermeraient la marche avec 5%.

«C'est la première fois qu'on aperçoit, depuis avant l'élection, les libéraux derrière les conservateurs. Les libéraux ont été constamment quatre ou cinq points en avance de leur plus proche compétiteur, parfois plus que ça, depuis les deux dernières années et un peu plus», a souligné le PDG d'Ipsos, Darrell Bricker, en entrevue avec Global News.

M. Bricker indique que cette contre-performance des libéraux n'est attribuable qu'aux déboires du gouvernement. «La chose remarquable de ce sondage c'est que très peu du score a à voir avec les qualités des partis d'opposition. Les gens évaluent le gouvernement sur ses propres termes et le Parti libéral sur ses propres termes.»

La cote de désapprobation du gouvernement est montée de cinq points pour s'établir à 54%, comparativement à décembre.

L'étude d'Ipsos commandée par Global News est un sondage en ligne auprès de 1001 Canadiens entre le 28 février et le 1er mars. Les résultats ont été pondérés pour mieux refléter la composition de la population adulte canadienne, selon les données du recensement. La précision des sondages Ipsos est mesurée en utilisant un intervalle de crédibilité. Dans ce cas-ci, le sondage a une marge d'erreur de plus ou moins 3,5%, 19 fois sur 20.