NOUVELLES
03/03/2018 20:06 EST | Actualisé 03/03/2018 20:06 EST

Le Canadien s'incline contre les Bruins

Brendan Gallagher a été l'unique buteur de la formation montréalaise.

Brad Marchand a enfilé l'aiguille en prolongation et les Bruins de Boston ont défait le Canadien de Montréal 2-1, samedi soir, au TD Garden.

Marchand a mis la touche finale à une longue séquence à l'attaque des Bruins et il a trompé la vigilance d'Antti Niemi en revenant devant le filet. Son tir est passé entre le bras droit et le corps du gardien.

C'est un bien triste résultat pour Niemi, qui a réalisé 48 arrêts. Le Finlandais a été tantôt chanceux, tantôt efficace, mais il a tout de même aidé le Canadien (25-29-11) à récolter au moins un point dans un septième match consécutif.

Privé de son capitaine Max Pacioretty, de l'attaquant Charles Hudon et du défenseur Victor Mete, le Tricolore s'est incliné pour une quatrième fois cette saison contre ces éternels rivaux de section. Il avait perdu trois fois en huit jours, en janvier.

Brendan Gallagher a été l'unique buteur de la formation montréalaise, qui venait de remporter ses deux dernières sorties. L'énergique attaquant a été le premier joueur de l'équipe à atteindre le plateau des 40 points cette saison.

Alors qu'il ne restait que 2:45 à écouler au temps réglementaire, Jake DeBrusk a forcé la tenue d'une période supplémentaire en touchant la cible pour les Bruins (40-15-8), qui ont perdu les services du jeune défenseur Charlie McAvoy lors des premières minutes de la partie.

Anton Khudobin a repoussé 27 rondelles pour les Bruins, qui ont signé un troisième triomphe de suite.

Le Canadien poursuivra son voyage de six matchs à l'étranger en se mesurant aux Devils du New Jersey, mardi soir.

Manque d'essence dans le réservoir

Malgré qu'ils disputaient un deuxième match en 24 heures, les hommes de Claude Julien ont échangé les occasions de marquer avec les Bruins en première période. C'est toutefois l'équipe locale qui a obtenu la meilleure d'entre elles.

Bataillant le long de la bande, David Pastrnak a remis la rondelle à Marchand pour orchestrer une descente à deux contre zéro avec Riley Nash. Marchand a passé à Nash et ce dernier a envoyé le disque de l'autre côté à Pastrnak, qui suivait bien le jeu. L'attaquant tchèque a toutefois touché le poteau à la droite de Niemi.

Le Tricolore a profité de ce coup de chance pour ouvrir le pointage quelques instants plus tard. Comme il l'avait fait la veille, contre les Islanders de New York, Gallagher a fait bouger les cordages en premier lorsqu'il a intercepté une passe en zone neutre du défenseur Kevan Miller. Le numéro 11 du Canadien s'est servi de Torey Krug comme écran et il a logé la rondelle dans la lucarne à la droite de Khudobin.

La fatigue s'est tranquillement manifestée dans le camp du Bleu-blanc-rouge et les Bruins ont augmenté le rythme au deuxième vingt. La troupe de Bruce Cassidy a menacé à plusieurs reprises, mais malgré une domination de 19-5 au chapitre des tirs, elle a été incapable de résoudre l'énigme qu'était Niemi.

Le gardien du Canadien s'est d'abord signalé lors d'un désavantage numérique de deux joueurs, lors du second tiers. Le Finlandais a ensuite repris là où il avait laissé en frustrant les Bruins en début de troisième période, alors qu'ils tentaient de créer l'égalité.

À bout de souffle, le Tricolore semblait être en mesure de tenir le coup, mais DeBrusk a envoyé tout le monde à la case départ lorsqu'il a habilement fait dévier un tir de Nick Holden pendant la sixième supériorité numérique des siens. La recrue des Bruins a inscrit son 13e filet de la saison.