NOUVELLES
03/03/2018 09:30 EST | Actualisé 03/03/2018 14:50 EST

La mécène Jacqueline Desmarais est décédée, annonce sa famille

Elle était la veuve de Paul Desmarais, fondateur de Power Corporation.

Chris Wattie / Reuters

La mécène Jacqueline Desmarais, la veuve de Paul Desmarais père, est décédée samedi à l'âge de 89 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué.

Elle était la mère de Paul Desmarais fils, d'André Desmarais, de Louise Desmarais et de Sophie Desmarais.

Selon les informations fournies par la famille, des funérailles familiales privées auront lieu dans les prochains jours et seront suivies d'un service commémoratif dont la date sera annoncée plus tard.

Depuis le décès de son mari Paul G. Desmarais, en 2013, elle était fiduciaire de la Fiducie familiale résiduaire Desmarais, qui exerce une emprise sur le portefeuille familial dont fait partie le géant Power Corporation du Canada.

Jacqueline Desmarais, née Jacqueline Maranger à Sudbury, en Ontario, était reconnue comme l'une des plus importantes mécènes du monde artistique québécois.

De nombreux musiciens ont notamment pu bâtir leur carrière en jouant avec les meilleurs instruments disponibles grâce au soutien de la philanthrope. Elle a d'ailleurs été nommée Compagne des arts et des lettres du Québec en 2016.

Sa contribution à la scène musicale a aussi été reconnue par un doctorat honorifique de la Faculté de musique de l'Université de Montréal, en 2011.

La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a d'ailleurs salué sur les réseaux sociaux le "legs" de Mme Desmarais, qui aura su "améliorer nos infrastructures culturelles et la programmation de nos institutions".

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, ainsi que la ministre des relations internationales du Québec, Christine St-Pierre, ont aussi offert leurs condoléances à la famille.

Le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec dit avoir appris avec tristesse le décès de la dame "qui a tant donné à la musique".

Son engagement dans la communauté a été souligné par de nombreuses décorations, dont les titres d'Officier de l'Ordre du Canada, l'Ordre national du Québec et la Légion d'honneur de France.

À l'automne 2016, le bâtiment des unités spécialisées de l'hôpital Sainte-Justine de Montréal avait inauguré un pavillon Jacqueline Desmarais.

De son côté, l'Orchestre symphonique de Montréal, dont Mme Desmarais était toujours membre du conseil d'administration, on souligne ses efforts pour l'acquisition d'un orgue exceptionnel de calibre mondial et de son installation dans la Maison symphonique de Montréal. «Nous perdons aujourd'hui une grande dame de la musique qui a donné un soutien constant non pas seulement aux institutions lyriques et musicales mais aussi à toute une pléiade de jeunes artistes de talents dans le domaine de la musique et du chant. Nous garderons son souvenir dans nos coeurs, retrouvant constamment dans nos pensées cette femme chaleureuse, amoureuse de la vie et des gens», a indiqué le président du conseil d'administration, Lucien Bouchard, par voie de communiqué.